Dites-le avec des fleurs… ou pas !  Les messages pièges contenus dans votre bouquet

Dites-le avec des fleurs… ou pas ! Les messages pièges contenus dans votre bouquet

Pour déclarer sa flamme ou raviver la passion, exprimer ses sentiments n’est jamais facile. Du billet doux au rituel silencieux des amants qui se comprennent sans se parler, on aimerait tant que l’autre devine et succombe. L’élan du cœur mériterait parfois son dictionnaire de poche. Rassurez-vous, cette année, vous n’aurez pas à faire tenir les vers de Ronsard sur un post-it. Pour faire mouche sans un seul mot, misez sur la livraison de fleurs.

Si les fleurs parlent pour nous, leur signification peut s’avérer ambiguë. Comment envoyer des fleurs sans risquer le fiasco ? Comment décoder le bouquet de votre bien-aimé(e) ? On fait le point sur les messages cachés dans vos bouquets de fleurs. Attention aux fausses notes : vous pourriez bien envoyer des signaux contraires à vos intentions…

Tulipe rouge : « Je t’aime à la folie »

Ne vous fiez pas aux apparences ! Du mythe de la tulipe noire à la fantaisie des tulipes panachées, la petite fleur sage se prête à toutes les exubérances. Sous ses airs classiques, la bulbeuse des Pays-Bas possède le même pouvoir de séduction que la rose. Offerte en bouquet rougeoyant, elle exprime une passion intense et enflammée. Plus le rouge est profond, plus le message est fort. La délicate beauté du nord n’a pas froid aux yeux.

Anthurium : « Passons aux choses sérieuses »

Issue des forêts tropicales, cette plante d’ornement ferait n’importe quoi pour se faire remarquer ! Avec son rouge sensuel et ses larges feuilles veloutées, l’anthurium est une invitation au plaisir des yeux – et des sens. Placée dans un intérieur, on la dit aussi dépolluante… De quoi joindre l’utile à l’agréable…

Narcisse : « Tu n’aimes que toi »

D’un blanc charmant ou d’un jaune lumineux, le narcisse renvoie au fameux mythe grec. Amoureux de son propre reflet dans la rivière, Narcisse tomba à l’eau et se noya. Un peu empoté le jeune homme, mais rien d’étonnant puisque la fleur, qui signifie « engourdi », tiendrait son nom de ses propriétés soporifiques. Si on vous en offre, il est peut-être temps de vous remettre en question.

Lavande : « Entre nous, c’est juste platonique »

Avec ses notes aromatiques enivrantes et son mauve unique, la lavande est reconnaissable entre toutes. Si les prostituées romaines avaient pour habitude d’en mâcher quelques brins, après avoir bu du vin, le potentiel érotique de la lavande s’arrête là. Plus spirituelle que charnelle, elle s’offre en gage d’amour tendre et respectueux. Il va être sympathique ce petit week-end chaste en Provence…

Géranium : « Tu m’obsèdes »

Il s’offre en pot et non en bouquet : OK, ce n’est pas toujours hyper chic ni hyper pratique. Mais celui que l’on prend à tort pour une fleur désuète cache une signification pleine de fougue. Le géranium évoque l’obsession discrète, le délire amoureux qui ne dit pas son nom. L’offrir est une manière gentille de demander la permission. Vous ne regarderez plus le balcon de votre grand-mère de la même façon.

Moralité : avant de composer votre bouquet, pour la Saint-Valentin ou pour toute autre occasion, révisez votre manuel de langage des fleurs. Une erreur de traduction pourrait se solder par une faute diplomatique ou pire : un échec amoureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez notre newsletter
Pour être informé des nouveautés et recevoir nos offres et promotions en exclusivité (voir CGV).

S'inscrire