Pourquoi offre-t-on du muguet le 1er mai ?

Pourquoi offre-t-on du muguet le 1er mai ?

Le 1er mai, c’est le muguet ! En France et dans de très nombreux pays du monde, on offre la petite fleur du bonheur. Chez son fleuriste de quartier ou à distance en livraison, offrir et recevoir du muguet est incroyablement plaisant et synonyme de fête et de joie. Quoi de plus agréable que ces échanges de brins de muguet et cette convivialité en ces temps où le coronavirus la rend plus difficile ? On s’offre donc du muguet, y compris à soi-même, avant tout pour partager une journée de bonheur. Mais pas seulement ! Et vous, savez-vous pourquoi on offre du muguet le 1er mai ? Voici les raisons de ce geste tendre et plein d’affection.

 

Par tradition

Le choix de cette journée du 1er mai remonte à fort longtemps puisque c’est Charles IX qui décréta, après en avoir reçu lui-même un brin, que le muguet serait offert chaque année. Après la Renaissance, cette tradition d’une journée où l’on fête le muguet en s’offrant un brin ne perdurera cependant pas. Ce n’est qu’à l’aube du XXe siècle que les plus grands stylistes de Paris choisiront le 1er mai pour instaurer la fête des couturières travaillant dans leurs ateliers. On s’offre donc le joli brin de muguet par tradition en France depuis plus d’un siècle chaque année, et la tradition elle-même remonte au Moyen-Age et même aux Celtes et aux Gaulois. Il faut dire que le muguet est, chaque année, une fleur intimement liée au retour du printemps et des beaux jours.

 

Pour la fête du Printemps

Tout comme la fête de Pâques, qui le précède de quelques jours, la journée du 1er mai est chaque année l’occasion de célébrer le printemps. En offrant un brin de muguet, comme dans le symbole de l’œuf de Pâques, on fête la vie, l’abondance, la générosité que représentent ses clochettes rondes. Leur couleur blanche est synonyme de pureté, de renaissance et leur tige verte d’espoir bien sûr. Il est d’ailleurs intéressant de noter que le muguet n’est pas la seule fleur, plante, ou le seul végétal qu’on offre le 1er mai. Il est au cœur de la tradition à Paris et dans les centres urbains, mais dans les régions plus rurales il est aussi fréquent de planter l’arbre de Mai, en l’honneur de jeunes mariés, d’un élu local ou d’une personnalité appréciée de tous. Dans le Sud-Ouest de la France, cette tradition s’appelle d’ailleurs mayada ou maillade.

 

Par amour

Le 1er mai, on offre aussi du muguet pour exprimer tout son amour à l’élu ou l’élue de son cœur. En France comme dans le monde, les jeunes gens offrent des brins de muguet à la jeune fille qui leur plaît. Jadis, les jeunes femmes s’habillaient de blanc et les jeunes hommes rivalisaient d’élégance avec un brin de muguet à la boutonnière, notamment dans de romantiques bals du 1er Mai. Cette tradition perdure dans quelques régions. Mais après tout, même sans bal et en s’habillant comme on le souhaite, pourquoi ne pas déclarer sa flamme avec quelques clochettes ? Il suffit de respecter le proverbe : “en mai, fais ce qu’il te plait !”.

 

Par superstition

Offrir du muguet le 1er mai, c’est offrir un porte-bonheur ! Peu de fleurs sont à ce point associées au bonheur, à la chance, à la bonne fortune. Cette réputation de porte-bonheur vient peut-être de la légende de Saint Léonard. Ce dernier, ayant à combattre un dragon, sortit victorieux de l’affrontement mais quelques gouttes de sang tombèrent sur le sol de la forêt. Le muguet porte-bonheur était né. Le muguet occupe, dans la culture occidentale, une place similaire à la pivoine dans les cultures asiatiques : des fleurs rondes, symboles d’abondance, de richesse et de chance. On raconte même que le muguet à treize clochettes auraient les mêmes vertus de chance que le trèfle à quatre feuilles : ce serait le porte-bonheur absolu, rarissime à dénicher.

 

Pour la Fête du Travail

Parfois, les traditions se conjuguent et ne se ressemblent pas. A la fin du XIXe et au début du XXe siècle, la fleur de muguet s’offre à la fois à l’initiative des plus grands créateurs du luxe de Paris et…des syndicats ouvriers qui l’associent aux manifestations du 1er mai. Ces manifestations du 1er mai sont nées dans les années 1880 à l’initiative des ouvriers de Chicago. Mais elles prennent de l’ampleur, à Paris notamment, surtout au début des années 1900. Le muguet n’est d’ailleurs pas la seule fleur qu’on offre: il y a aussi l’aubépine, parfois la rose du mouvement socialiste. Offrir du muguet est donc, dans ce 1er mai des travailleurs, un geste revendicatif pour le “droit au bonheur”, et un geste de solidarité car la vente de muguet alimente souvent des caisses de grèves ou des œuvres de solidarité. Offrir cette petite fleur de bonheur semble encore plus justifié avec l’arrivée des congés payés, qui permettent de profiter des beaux jours, puis des “jours heureux” après la Libération.

 

Depuis la Renaissance il existe donc mille et une raisons d’offrir du muguet le 1er mai, journée fériée dédiée en quelque sorte à la fête du bonheur. Et vous, en livraison ou en personne, en pot ou fraîchement coupé, pourquoi et surtout à qui offrez-vous du muguet cette année ? Découvrez notre collection de bouquets de muguet pour faire plaisir à vos prochesBon 1er mai à tous les amoureux et toutes les amoureuses du muguet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez notre newsletter
Pour être informé des nouveautés et recevoir nos offres et promotions en exclusivité (voir CGV).

S'inscrire