Le lisianthus

Le lisianthus

Avec ses faux airs de rose et de coquelicot, le lisianthus s’est hissé en quelques années au rang de la 8e fleur coupée la plus vendue ! Bien qu’apparu tardivement sur nos étals français, il a su rapidement conquérir nos cœurs grâce à ses nombreux atouts. Car outre sa multitude de coloris, le lisianthus est une fleur coupée résistante, qui apporte aux bouquets traditionnels comme modernes sa touche romantique et champêtre.

Le lisianthus - Ses caractéristiques

Les caractéristiques du lisianthus

Originaire des régions chaudes des Etats-Unis, le lisianthus ou Eustoma est une plante herbacée, vivace, annuelle ou bisannuelle, appartenant à la famille des Gentianacées. On le désigne par différentes appellations botaniques : eustoma grandiflorum, eustoma russellianum ou encore lisianthus russellianus. Le lisianthus a également son lot de surnoms comme « gentiane des prairies » ou « campanule du Texas ».
 
A l’état naturel, le lisianthus fleurit en période estivale, entre juin et septembre. Sa tige rigide peut atteindre jusqu’à 60 cm de hauteur et ses feuilles, caduques, sont appréciées pour leur forme ovale et leur couleur vert/gris.
 
Mais le charme du lisianthus repose avant tout sur ses magnifiques fleurs, à l’élégance proche de la rose ou de la pivoine lorsqu’elles sont doubles, et aux pétales légers et délicats telles les fleurs de pavot en fleur simple. De nombreuses variétés sont disponibles aujourd’hui, et offrent un vaste choix de coloris : bleu, rose, violet, blanc, vert, orangé, ainsi que des variétés bicolores.
 
Produit aujourd’hui sous serre, le lisianthus est disponible toute l’année chez les fleuristes.

Sa symbolique peut exprimer l’idée d’un propos bien dit mais aussi souligner le souvenir ou la promesse d’un tendre baiser…

Le lisianthus - histoire

L’histoire du lisianthus

Le lisianthus est une fleur relativement récente. Plante sauvage découverte aux Etats-Unis dans le Nebraska et en Louisiane au XIXe siècle, elle y portait alors le nom de gentiane des prairies.
 
Elle fut ensuite multipliée au Jardin de Glasgow en Ecosse en 1805. Les premières graines arrivèrent en Europe en 1831 mais restèrent dans l’anonymat jusqu’en 1902. A cette date, elles apparaissent sur un catalogue allemand. Nouvelle éclipse jusqu’en 1945 où le sélectionneur japonais Sakata s’intéressa à son hybridation et entreprit des travaux de croisement. En 1967, la première fleur blanche apparut. A partir 1982, de nombreuses variétés furent mises au point, tant en fleurs simples qu’en fleurs doubles et aux coloris très variés. C’est à ce moment-là que la fleur refit son apparition en Europe, notamment aux Pays-Bas. On est alors loin de son ancêtre sauvage américain.
 
Il faudra attendre les années 1990 pour que le lisianthus fasse son entrée sur les étals des fleuristes français. Depuis, c’est une des fleurs les plus prisées, aussi bien par les fleuristes pour confectionner des bouquets raffinés ou champêtres, que par les consommateurs.

Certains pays comparent le lisianthus à une rose comme au Danemark, où elle est connue sous le nom de « rose japonaise », en souvenir du pays des premières hybridations.

La signification du lisianthus

Etymologiquement, l’eustoma est composé des mots grecs eu- (beau, bien, bon) et stoma (bouche). Par extension, sa symbolique peut exprimer l’idée d’un propos bien dit mais aussi souligner le souvenir ou la promesse d’un tendre baiser. Le lisianthus délivre également un message de gratitude à son destinataire.

Le lisianthus - Quelques conseils d'entretien

Quelques conseils d’entretien

Le lisianthus a besoin de chaleur et d’humidité et ne survit pas aux températures inférieures à 5°C, voilà pourquoi, excepté dans les régions du Midi, il est difficile de le faire pousser au jardin. Il est alors préférable de l’installer dans un grand pot. Les semis doivent s’effectuer en novembre et février.
 
Pour s’épanouir correctement, votre lisianthus aura besoin de lumère, d’une température de 15°C, et d’un sol bien drainé. Attention toutefois : de fortes chaleurs et trop de soleil lui seraient nuisibles. En pot, vous pourrez ainsi le mettre à l’ombre légère si nécessaire, et le rentrer lors des périodes de froid. Vous pourrez aussi l’installer sous une véranda, ou dans une pièce fraîche et aérée.
 
Prévoyez-lui une terre riche et du terreau, ainsi qu’un apport d’engrais liquide tous les quinze jours et un arrosage régulier. Le lisianthus craint la sécheresse, il faudra donc l’arroser régulièrement pour maintenir la terre légèrement humide.

Vous avez reçu un bouquet de lisianthus ? Sachez que c’est une fleur coupée très résistante qui, avec quelques soins, durera en vase jusqu’à 15 jours ! Pour cela, mettez votre bouquet dans un vase rempli d’eau, de préférence un peu tiède, à laquelle vous ajouterez un produit conservateur. Puis recoupez les tiges et changez l’eau tous les deux ou trois jours. Pensez également à enlever les fleurs fanées au fur et à mesure.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez notre newsletter
Pour être informé des nouveautés et recevoir nos offres et promotions en exclusivité (voir CGV).

S'inscrire