L’alstroemeria ou lis des Incas

L’alstroemeria ou lis des Incas

Appelée couramment “lis des Incas”, l’alstroemeria est devenue en quelques décennies l’une des fleurs les plus vendues. Rien de plus normal : avec ses fleurs à motifs et ses couleurs éclatantes, ses allures de papillon et son impressionnante tenue en vase, difficile de lui résister ! L’alstroemeria embellit aussi à merveille les massifs de nos jardins durant les mois d’été, nécessitant de plus très peu d’entretien… comment ne pas craquer ?
L'alstroemeria, alstroemère, lis des Incas

Les caractéristiques de l’alstroemeria

Alstroemeria ou lis des Incas

Originaire d’Amérique du Sud, l’alstroemeria, que l’on appelle aussi “alstroemère”, “lis des Incas” ou “lis du Pérou”, est une plante vivace à tubercule appartenant à la famille des Amaryllidacées.
 
Fleur incontournable de la saison estivale, l’alstroemeria fleurit au jardin dès la fin mai et jusqu’à la fin septembre. Elle est idéale pour les massifs, les bordures et même les potées, où elle sait user de ses charmes : des coloris variés et lumineux, des motifs originaux, et une floraison généreuse ! Ses fleurs, groupées en bouquet, tournent autour d’une tige pouvant atteindre selon les variétés jusqu’à 1m de hauteur. Son feuillage caduc se retire à l’automne pour réapparaître aux beaux jours du printemps.
 
Disponible tout au long de l’année et d’une excellente tenue en vase, l’alstroemeria a rapidement su conquérir le coeur des fleuristes ! Blanc, rose, rouge, violet, orange, saumon, crème, fuchsia… les nombreuses variétés disponibles aujourd’hui permettent toutes les fantaisies ! Elle se suffit à elle-même mais sait aussi accompagner d’autres fleurs dans la réalisation de bouquets variés.
 
Parmi la cinquantaine d’espèces existantes, citons l’alstromeria psittacina (appelée “alstroemère perroquet”), l’alstroemeria aurantiaca (ou alstroemeria aurea), aux fleurs jaunes ou rouges selon les variétés, ou encore l’alstroemeria ligtu. Mais il existe aujourd’hui surtout de très nombreux hybrides, offrant un vaste choix de couleurs douces ou intenses, de motifs, de formes et de tailles. On trouve ainsi l’alstroemeria ‘Nadya’ d’un rouge intense, l’alstroemeria ‘Fortaleza’ panachée de rouge, de jaune et d’orange, ou encore l’alstroemeria ‘X-Treme’, d’un crème avec une touche de rose. Bref, vous trouverez forcément votre bonheur !

L’alstroemeria symbolise le bonheur d’être ensemble, en amitié comme en amour.

L'alstromère dans le langage des fleurs

L’histoire de l’alstroemeria

Comme son nom l’indique, le lis des Incas nous vient d’Amérique du Sud, notamment du Brésil, du Pérou et du Chili. Ce n’est qu’au XVIIIe siècle que le naturaliste suédois Clas Alströmer (1736-1794) introduisit la plante en Europe. Le nom “alstroemeria” lui fut attribué par Carl von Linné (1707-1778), en hommage à Alströmer qui pour lui parcourut le monde à la recherche de plantes que Linné classait et nommait.
 
On ne comprit pas immédiatement les besoins de l’alstroemeria, notamment son important besoin d’ensoleillement journalier. Il fallut attendre longtemps avant de pouvoir débuter sa production, qui ne démarra aux Pays-Bas que dans les années 1950. Aujourd’hui, les conditions de culture bien maîtrisées permettent de trouver toute l’année des alstroemerias sur les étals des fleuristes.

L’alstroemeria dans le langage des fleurs

L’alstroemeria est la fleur de la félicité, et convient en amour comme en amitié. Elle transmettra à votre destinataire vos voeux de bonheur et de prospérité, et symbolisera l’harmonie qui vous lie, la joie d’être ensemble. Aucune raison de s’en priver !

Entretien de l’alstroemeria

Au jardin

Avis aux jardiniers les plus novices : la culture de l’alstroemeria est accessible à tous ! Plante semi-rustique, elle peut endurer des températures jusqu’à -8°C mais craint le gel. Si vous vivez dans une région au climat doux, installez-la directement au jardin, en massif ou en bordure. Si en revanche vos hivers sont rudes, préférez la plantation dans un grand pot que vous pourrez rentrer lors des premiers gels, ou paillez le pied de votre plante pour la protéger. Pensez aussi aux variétés naines, plus adaptées à la plantation en potée.
Entretien de l'alstroemeria
 
Plantez vos godets préalablement trempés dans l’eau ou vos bulbes entre mars et mai. Trouvez-leur un sol profond, bien drainé et riche en humus, de préférence au soleil ou à l’ombre légère. Fertilisez dès l’arrivée du printemps, puis tout au long de la floraison pour les plantes en pot, sans oublier de maintenir la terre légèrement humide. Vous pourrez les associer aux fuchsias, lis, dahlias, phloxs ou lupins.
 
L’entretien est ensuite sans contraintes particulières, l’alstroemeria n’étant pas sujette aux parasites ni aux maladies. Supprimez idéalement les tiges fleuries une fois qu’elles sont fanées.
 
Il faudra ensuite s’armer d’un peu de patience : l’alstroemeria met entre 2 et 3 ans pour bien développer son système racinaire et déployer ses fleurs. Elle vous récompensera en devenant chaque année de plus en plus florifère !

L'alstroemeria, idéale en bouquet

En fleur coupée

L’alstroemeria a une tenue exceptionnelle en vase, de l’ordre de deux à trois semaines ! Voici les quelques règles d’entretien à respecter pour voir les fleurs durer un maximum :

  • Dès la réception du bouquet, placez vos alstroemerias encore emballées dans l’eau afin qu’elles en absorbent le plus possible ;
  •  

  • Recoupez ensuite les tiges en biais, sur environ un centimètre et supprimez les feuilles du bas afin qu’elles ne trempent pas dans l’eau ;
  •  

  • Placez votre bouquet dans un vase bien propre rempli d’eau fraîche, à laquelle vous ajouterez un produit conservateur pour fleurs coupées ;
  •  

  • Tous les deux jours environ, changez l’eau et enlevez progressivement les fleurs dès qu’elles fanent. Recoupez aussi de temps en temps les tiges ;
  •  

  • Evitez de placer le bouquet près d’une coupe de fruits : le gaz d’éthylène qu’ils émettent naturellement accélère le processus de floraison, faisant faner plus rapidement vos fleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 commentaires

  1. Flora

    Bonjour Claudy,
    Tout dépend de la variété que vous avez mais en règle générale, l’alstroemeria peut fleurir jusqu’à la fin de l’été.

  2. berger claudy

    mon astroemeria a pedu ses fleurs y as il une autre poussée dans la saison
    merci de me repondre

  3. Flora

    Bonjour Adoue,
    Les alstrœmères sont assez difficiles à cultiver. Si le feuillage jaunit, c’est parce que la plante n’est pas disposée au bon endroit. Choisissez de préférence une exposition ensoleillée et un sol frais et bien drainé.

  4. adoue

    j’ai planté des astromerias et cette année j’ai les feuilles
    qui jaunissent merci de me dire pourquoi

  5. gazeau

    j’ai une astuce : pour cueillir cette jolie fleur au jardin, nul besoin de couper la tige avec un sécateur; il suffit simplement de tirer, doucement, et la tige vient sans peine, et ceci sans abîmer le reste de la plante …. on peut bien sûr recouper ensuite les tiges, avant la mise en vase, à la longueur que l’on désire …

Recevez notre newsletter
Pour être informé des nouveautés et recevoir nos offres et promotions en exclusivité (voir CGV).

S'inscrire