5 Petites manies de nos mamies qui nous rendent dingues

5 Petites manies de nos mamies qui nous rendent dingues

Elles ne peuvent pas s’en empêcher : nos mamies ont toujours plein de petites habitudes et de petits rituels bien à elles. Alors OK, on trouve parfois ça drôle ou charmant, mais il faut quand même avouer qu’à la longue, ça finit par nous taper un peu sur les nerfs. On s’est dit que la fête des grands-mères, c’était aussi l’occasion de faire le point sur ces petites manies dont on se passerait bien. Voilà celles de nos mamies à nous – et on parie que vous allez y reconnaître la vôtre :

Quand elle nous nettoie la joue en se léchant le pouce

Qu’on ait 5 ans ou 35 ans, peu lui importe. Tout ce qu’elle voit, c’est qu’on a un peu de chocolat sur la joue. Et là voilà qui tend un pouce humide vers notre visage : “C’est juste là… mais si, attends, fais-moi voir !”

Quand elle veut absolument nous caser avec le voisin ou la voisine

“Oui Mamie, je sais bien que c’est un gentil garçon (ou une jolie fille)…” Mais même après toutes ces années, non, on n’est toujours pas intéressé(e). Et lui ou elle non plus, d’ailleurs. Il n’y a que notre grand-mère qui refuse de l’entendre.

Quand elle en remet systématiquement une couche

« Mais ressers-toi, tu n’as que la peau sur les os !” Si elle pouvait, elle nous gaverait comme une oie. A défaut, elle blinde notre sac à dos de ses meilleures confitures.

Quand elle parle pendant des heures avec les commerçants

Entre les discussions avec le boulanger, sa femme et tous les clients du voisinage, sortir acheter du pain avec mamie, ça prend au minimum trois quarts d’heure. Limite, il faut bloquer sa matinée si on doit en plus passer chez le boucher.

Quand elle gagne systématiquement au Scrabble

On a beau se concentrer et se creuser la tête, au Scrabble c’est toujours elle qui marque le maximum de points. Il n’y a qu’une mamie pour provoquer en nous ce mélange de rage… et de fierté.

Parce qu’au finale, avec ses petites habitudes et malgré tous ses petits travers, notre grand-mère, on ne peut pas s’empêcher de l’adorer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez notre newsletter
Pour être informé des nouveautés et recevoir nos offres et promotions en exclusivité (voir CGV).

S'inscrire