Comment conserver un bouquet de muguet ?

Comment conserver un bouquet de muguet ?

Le muguet est la fleur la plus offerte le 1er mai, évidemment, mais il est tout à fait possible d’en profiter longtemps après l’avoir reçu ! En effet, avec le muguet comme avec de nombreuses autres fleurs, on peut facilement faire durer le plaisir. Prolonger le plus longtemps possible son muguet, c’est pouvoir profiter du parfum et des couleurs du plus joli des porte-bonheur. Pour cela, nul besoin d’avoir la main verte, quelques gestes simples suffisent. Si on ne lui apporte aucun soin particulier, un bouquet de muguet coupé durera environ deux ou trois jours, et un muguet en pot une dizaine de jours. Pourtant, il est aisé de garder une plante en excellent état pour une durée plus longue à condition de respecter quelques étapes importantes. Voici nos conseils pour un bouquet de muguet de notre collection 1er mai longue durée.

I- Conserver le muguet coupé

Il faut toujours garder à l’esprit qu’il s’agit d’une plante qui apprécie surtout l’humidité et l’ombre. Il convient donc, en tout premier lieu, d’éviter de l’exposer en plein soleil, ou dans un endroit dans lequel le vent ou les courants d’air dégraderaient ses brins et clochettes. Voici quelques conseils qui peuvent prolonger la durée de vie d’un bouquet de muguet jusqu’à une vingtaine de jours supplémentaires. Pour bien maintenir un bouquet de muguet coupé, il faut :

  1. Sélectionner les brins de muguet : 

    Dès l’acquisition d’un bouquet de muguet, il est utile de choisir des brins verticaux, des clochettes encore blanches et non jaunies ou fanées, voire des brins de muguet portant plutôt des boutons de fleurs.

  2. Préparer les tiges : 

    Les tiges du muguet doivent être taillées en biseau sur un centimètre. Cette opération de taille légère sur la base du bouquet de muguet va lui permettre de mieux respirer et de profiter au mieux de l’eau disposée dans son vase.

  3. Changer l’eau fréquemment : 

    Attention, l’eau du vase accueillant un bouquet de muguet doit être changée au moins tous les deux jours. C’est une eau qui se corrompt et ne peut se conserver plusieurs jours d’affilée. D’ailleurs, il faut prendre des précautions en la manipulant car le muguet est une plante toxique, dont il faut tenir enfants et animaux éloignés.

  4. Ajouter du conservateur : 

    Comme toutes les fleurs coupées, le muguet peut se converser plus longtemps si l’on ajoute dans le vase le mélange conservateur fourni par votre artisan fleuriste. Ces quelques gestes simples permettront de profiter davantage de votre bouquet de muguet, longtemps après le 1er mai.

 

II- Replanter le muguet en pot

A la différence des bouquets aux tiges coupées, les plantes en pot présentent l’avantage de pouvoir être replantées. Les plantes en pot font donc le plaisir de celui ou celle qui les reçoit sur le moment, mais elles peuvent aussi donner une superbe repousse après avoir été transplantées. Comme pour les compositions aux tiges coupées, prolonger la durée des plantes en pot exige quelques étapes simples mais importantes qu’il faut respecter pour obtenir de nouvelles fleurs les années suivantes. Voici les étapes pour replanter facilement ces plantes en pot :

  1. Préparer son matériel 

    Pour bien replanter les plantes en pot, il faut se doter du matériel indispensable de jardinage. Tout en haut de la liste d’accessoires utiles : les gants. Ils protègent les mains, et surtout évite tout contact direct prolongé avec une plante toxique. A ne pas oublier, non plus : une petite bêche ou binette et un arrosoir.

  2. Trier les griffes 

    Les griffes, qu’est-ce-que c’est ? Ce sont les tiges à racines qui vont permettre de mettre en terre et de viabiliser la plante en pot. On peut soit récupérer les griffes des plantes en pot, soit en acquérir dans le commerce pour cultiver son muguet en pleine terre.

  3. Sélectionner un emplacement 

    C’est une étape très importante, à ne pas prendre à la légère. Il faut privilégier une zone ombragée, à l’abri des fortes intempéries et du vent. Le plein soleil est à proscrire.

  4. Ameublir la terre 

    Certaines plantes ont besoin d’une terre particulièrement meuble pour étendre leurs racines, c’est le cas de celle-ci. Il est donc recommandé d’ameublir la terre qui va l’accueillir, en cassant si nécessaire les mottes les plus compactes.

  5. Creuser un trou 

    Le trou doit être suffisamment large et profond pour enterrer la motte, préalablement retirée du pot ou du godet avec délicatesse pour ne pas endommager les racines.

  6. Arroser et vérifier l’humidité 

    Une fois le muguet replanté dans le trou creusé à cet effet, la terre doit être légèrement tassée autour de la motte d’origine, et arrosée. L’idéal est d’obtenir une terre toujours humide sans être détrempée pour ne pas faire pourrir les racines.

 

III- Faire sécher le muguet

C’est LA tendance incontournable du moment en Do It Yourself : faire sécher ses fleurs est une activité très prisée des fashionistas comme de nos chères têtes blondes, qui adoreront le résultat. Et pour cause, même si c’est une plante qui apprécie l’eau et l’humidité, le muguet peut aussi se conserver très longtemps sous forme de fleur séchée. Voilà donc une excellente manière de prolonger le bonheur d’un bouquet de muguet plusieurs semaines voire plusieurs mois. Trois grandes possibilités s’offrent à ceux qui veulent sécher le muguet :

  • un séchage à l’air libre, dans un endroit sec et frais, à l’ombre.

Il suffit de laisser le muguet perdre son eau, ce procédé pour conserver le muguet peut néanmoins prendre plusieurs semaines

  • un séchage par compression

C’est un superbe moyen, très classique, de conserver les plus belles fleurs de muguet pour, par exemple, les mettre dans un herbier. Voilà une belle occasion de commencer une collection de plantes, avec les enfants notamment.

  • un séchage par glycérine

C’est le plus délicat, mais ce moyen de conserver le muguet peut donner des résultats visuels extraordinaires. Il faut mélanger de la glycérine à l’eau (de préférence chaude ou tiède) dans laquelle repose le brin de muguet. Ce mélange se substitue peu à peu à la sève et vient figer le muguet pour le conserver.

Et vous, comment conserverez-vous votre joli muguet de mai cette année ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez notre newsletter
Pour être informé des nouveautés et recevoir nos offres et promotions en exclusivité (voir CGV).

S'inscrire