Comment survivre au week-end de Pâques quand on est accro au travail ?

Comment survivre au week-end de Pâques quand on est accro au travail ?

Quoi de plus réjouissant qu’un week-end de Pâques ?

La famille divertit les enfants pendant des heures et ce jour constitue une parfaite excuse pour manger du chocolat sans modération. Mais surtout, il inaugure la série tant attendue des week-ends fériés du printemps.

Problème : vous êtes “work addict”, “workaholic” – en bon français : vous êtes accro au travail. Aïe… on voit d’ici votre tête : sans rendez-vous, ni réunion, comment tenir si longtemps loin du bureau ? Pas de panique ! Voici nos conseils pour survivre au long week-end de Pâques malgré votre addiction au boulot.

 

Chassez les œufs en pensant à vos collègues

Dites-vous que chaque œuf trouvé sera offert à un(e) collègue de votre choix. Et si votre addiction concerne aussi le chocolat : chaque œuf trouvé sera mangé… mais avec une pensée spéciale pour chaque membre de votre équipe.

 

Faites(-vous) sonner les cloches

Programmez une alerte sur votre téléphone pour consulter vos e-mails. Tous les quarts d’heure ou toutes les deux heures, à vous de voir. Ce week-end vous serez à l’heure de Rome.

 

Sortez de votre coquille

Opération peinture pour occuper le mental. Les œufs colorés sont une tradition à Pâques. Aussi apaisants qu’un mandala pour chasser le stress, avec l’impression délicieuse de rester productif. En option : exploitez vos talents de management de groupe en faisant participer les enfants.

 

Cachez vos dossiers

Si vraiment vous avez peur du manque, ramenez un petit dossier ou deux à la maison. Demandez à vos proches de les cacher puis essayer de les trouver au moment où tout le monde chasse les œufs.

 

Partez dans la nature

La nature est un bon moyen de se reposer l’esprit et de ne pas penser à nos collègues qui nous manquent. Partez en forêt ou, si ce n’est pas possible, entourez-vous de plantes pour revenir en pleine forme mardi en réunion.

 

En résumé, la technique est simple : on s’occupe l’esprit et on fait diversion. Au final, ce week-end férié ne devrait pas être si long.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez notre newsletter
Pour être informé des nouveautés et recevoir nos offres et promotions en exclusivité (voir CGV).

S'inscrire