Abeilles en danger : le temps de l’action

Abeilles en danger : le temps de l’action

En France, comme dans tous les pays de l’hémisphère nord, les populations d’abeilles diminuent de manière inquiétante depuis une vingtaine d’années. Conséquences : des ruchers entiers se vident subitement de leurs abeilles, entraînant dans leur chute les apiculteurs, dont le métier semble plus que jamais menacé.
 
Un phénomène appelé “syndrome d’effondrement des colonies”. Les causes de ce désastre environnemental sont établies : la suractivité humaine et l’usage intensif des produits phytosanitaires, mais aussi l’apparition de nouveaux parasites et du frelon asiatique, ennemi juré des butineuses. Face à ce constat alarmant – Il est clairement établi que la santé des abeilles reflète celle de notre environnement et de notre humanité – le Fonds de dotation Interflora, Réussir ensemble, a décidé d’intervenir en faveur du repeuplement des abeilles et en soutenant les acteurs responsables de la filière apicole.

Une abeille, une fleur, la vie !

Une abeille une fleur la vie
© Fonds Interflora

Pour le Fonds de dotation Interflora, Réussir ensemble, la cause des abeilles est naturellement acquise. L’abeille et la fleur sont indissociables, indispensables à la vie.
En d’autres termes, il s’agit de la pollinisation, seule habilitée à la reproduction des plantes à fleurs. Les abeilles étant les principaux transporteurs de grains de pollen, leur régression a un impact direct sur notre agriculture, notre environnement et notre humanité. La diversité de nos ressources alimentaires, par exemple, dépend à 80 % des abeilles !
Ne rien faire aujourd’hui pour protéger les abeilles de nos environnements toxiques, c’est compromettre tout simplement notre santé de demain !

Les initiatives locales se multiplient

Abeille de Compagnie
© L’Abeille de Compagnie

Face à la menace de la disparition des abeilles et la crise sans précédent que traversent les apiculteurs, des initiatives diverses et variées voient le jour partout en France. De nombreux particuliers entreprennent ainsi d’installer une ruche à domicile pour produire leur propre miel et participer, à leur niveau, à cette noble cause environnementale.
 
Dans un esprit plus fédérateur, des associations vouées à la sauvegarde des abeilles et des métiers de l’apiculture connaissent un succès grandissant auprès du public. L’Abeille de Compagnie, par exemple, a particulièrement retenu l’attention du Fonds de dotation Interflora, Réussir ensemble. Le concept est en effet original et ingénieux ; ces apiculteurs de la région parisienne proposant aux particuliers et aux entreprises le parrainage de ruches en échange… de pots de miel !
 
Pour plus d’information, rendez-vous sur le site de l’association L’Abeille de Compagnie.

Un syndicat national

Apiculteurs
Afin de permettre à tous les acteurs de la filière apicole et au grand public de se réunir autour d’une même table, l’Union nationale de l’apiculture française (UNAF) a vu le jour au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Elle regroupe aujourd’hui quelque 22 000 apiculteurs et milite pour la préservation de la faune pollinisatrice, de la biodiversité et de l’environnement.
 
Référence en la matière, l’UNAF a notamment créé la revue Abeilles et Fleurs et est à l’origine du programme national de sensibilisation et d’information l’Abeille, sentinelle de l’environnement. Des journées nationales sur ce thème sont enfin organisées chaque année à la fin du mois de juin: les Apidays !
 
Pour plus d’information, rendez-vous sur le site de l’UNAF et de l’Abeille, sentinelle de l’environnement.
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez notre newsletter
Pour être informé des nouveautés et recevoir nos offres et promotions en exclusivité (voir CGV).

S'inscrire