Mode fleurs

Christian Dior, l’influence des fleurs

Posté le
VN:F [1.9.18_1163]
Rating: 5.0/5 (4 votes cast)

Le grand couturier Christian Dior était un passionné de végétaux et de jardins. Les fleurs l’ont toujours inspiré dans ses créations. Brigitte Richart, conservatrice du musée Christian Dior de Granville (Manche), le confirme.

Jardin du musée Christian Dior à Granville (Manche).

Le jardin qui entoure le musée Christian Dior a été restauré tel qu’il était vers 1930, lorsque la famille Dior habitait la villa des Rhumbs
© Musée Christian Dior, Granville

Brigitte Richart, conservatrice du musée Christian Dior de Granville

Brigitte Richart, conservatrice du musée Christian Dior de Granville.

Flora : Quel était le lien de Christian Dior avec les fleurs et les jardins ?
Brigitte Richart : Il est très important car Christian Dior a passé son enfance dans la villa Les Rhumbs à Granville, dont le jardin aura une influence immense. C’est un très joli jardin clos qui surplombe la mer et qui fait partie intégrante du paysage de son enfance, comme un lieu protecteur. Et surtout, ce jardin est intimement lié à sa mère qui l’a créé avec beaucoup de cœur et de passion. Donc, pour Christian Dior, l’amour des fleurs est aussi lié à son amour pour sa mère.
 
Comment les fleurs l’ont-elles inspiré ?
La mère de Christian Dior va aménager une roseraie dans ce jardin de Granville. Il y apportera sa touche, notamment avec l’installation d’une pergola. Donc les fleurs, et les roses en particulier, vont être très importantes dans son inspiration. La ligne principale de sa première collection de haute-couture, créée en 1947, sera baptisée « Corolle ». Avec cette ligne, le couturier veut créer des silhouettes de « femmes-fleurs », donc directement inspirées de l’univers floral et végétal.

Christian Dior Portrait

Christian Dior : Bio Express

 

  • 1905 Naissance de Christian Dior à Granville.
  •  

  • 1947 Présentation de la ligne « Corolle » :
    le style New Look est né.
  •  

  • 1953 La ligne « Tulipe » annonce le printemps.
  •  

  • 1957 Mort du couturier.
Le muguet était la fleur fétiche du couturier et l'a inspiré pour de nombreux modèles. Ici, "Mois de mai", collection printemps-été 1957. (copyright : Musée Christian Dior, Granville)

Le muguet était la fleur fétiche du couturier et l’a inspiré pour de nombreux modèles. Ici, « Mois de mai », collection printemps-été 1957.
©Musée Christian Dior, Granville

Je dessinai des femmes-fleurs, épaules douces, bustes épanouis, tailles fines comme lianes et jupes larges comme corolles.

Christian Dior

 
Quelles étaient ses fleurs de prédilection ?
Les motifs floraux reviennent très régulièrement dans la création de Christian Dior : la rose, mais aussi le muguet qui était sa fleur fétiche. Il était superstitieux et avait coutume de coudre, dans les ourlets de certains modèles de robes, un brin de muguet en guise de porte-bonheur. Il l’a souvent utilisé comme motif dans ses modèles, comme pour la robe « Mois de mai » et son chapeau assorti avec des brins de muguet. La coupe de ce modèle évoque également la corolle.
 
Ses parfums s’inspiraient-ils également de celui des fleurs ?
Tout à fait. Juste après sa première collection, il va créer son premier parfum, Miss Dior, intimement lié à l’univers floral, notamment la rose et le jasmin. Il dira d’ailleurs que « Le parfum c’est le complément indispensable de la personnalité féminine, c’est la finishing touch d’une robe ».

La Rose Jardin de Granville

La rose Jardin de Granville

La maison Christian Dior et l’obtenteur André Eve ont baptisé un rosier « Jardin de Granville », en hommage au jardin d’enfance du couturier. Il a été choisi pour sa résistance aux maladies, mais surtout pour sa couleur rose tendre – couleur emblématique de la maison – et bien sûr pour son parfum. De plus, ce rosier possède des qualités exceptionnelles utilisées dans la recherche cosmétique. Il entre dans la composition d’une gamme de soins anti-âge de Dior Prestige.

Les fleurs sont présentes dans le travail de tous les successeurs de Christian Dior, comme pour ce tailleur de John Galliano de 1998 (copyright : Musée Christian Dior, Granville)

Les fleurs sont présentes dans le travail de tous les successeurs de Christian Dior, comme pour ce tailleur de John Galliano de 1998.
© Musée Christian Dior, Granville)

Christian Dior, l'influence des fleurs, 5.0 out of 5 based on 4 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>