Conseils fleurs

Les plantes grasses : conseils et entretien

Posté le
VN:F [1.9.18_1163]
Rating: 4.4/5 (5 votes cast)

On les surnomme les « belles du désert » ! Les plantes grasses, appelées aussi succulentes, proviennent des sols désertiques d’Afrique, d’Amérique et d’Arabie. Souvent comparées aux cactus, la plupart d’entre elles ne sont pourtant pas armées. Leur principal atout de séduction : l’originalité de leur feuillage et de leurs fleurs. Bienvenue dans le monde étrange des plantes grasses !

L'échevéria est sensible à l'humidité. Lors de l'arrosage, évitez de mouiller son feuillage.

L’échevéria est sensible à l’humidité. Lors de l’arrosage, évitez de mouiller son feuillage.

En pot, l'échevéria peut vivre jusqu'à 7 ans.

En pot, l’échevéria peut vivre jusqu’à 7 ans.

Echevéria, l’Américaine

C’est l’une des plantes grasses les plus populaires au monde. L’échevéria provient des déserts du sud des Etats-Unis, mais aussi du Mexique et de la Cordillère des Andes. Elle se distingue par un feuillage en forme de losange emblématique de la mosaïculture et des petites fleurs colorées qui apparaissent au sommet d’une hampe au printemps ou en été.
 
L’échevéria apprécie le plein soleil toute l’année. Installée dans un terreau pour cactées ou une terre composée de terreau et de gravier, elle doit être arrosée une fois par semaine et été contre une fois par mois en hiver. Cette succulente supporte mal l’humidité. Il est possible de lui administrer de l’engrais dilué pour cactées dès le printemps. C’est également à cette période de l’année qu’il est conseillé de la rempoter et de la multiplier.
 
L’échevéria dépasse rarement les 40 cm d’envergure. Selon les espèces, la plante peut vivre jusqu’à 7 ans. Les variétés les plus répandues sont l’échevéria glauca (bleue), l’échevéria metallica (violette) et l’échevéria derenbergi (jaune).

Spécial plantes grasses : l’entretien du cotylédon

Le Cotylédon est une plante grasse emblématique d’Arabie et se distingue par un feuillage épais en forme de cuillère.
 
Plante grasse 1
Floraison : des fleurs rouges, jaunes ou orange apparaissent à la fin de l’été.
Feuillage : rond, épais et charnu. Les feuilles poussent par paires opposées.
Terre : terreau pour cactées.
Luminosité : pas de soleil direct.
Arrosage : 1 fois par semaine en été, 2 fois par mois en hiver.
Engrais : au printemps et en été.
Rempotage : tous les deux ans au printemps.
Multiplication : bouturage des tiges à la fin du printemps.

Des roses du désert à l'état naturel au Yémen.

Des roses du désert à l’état naturel au Yémen.

La floraison de la rose du désert est proche de celle du laurier-rose.

La floraison de la rose du désert est proche de celle du laurier-rose.

La rose du désert

A la croisée de l’Afrique et de l’Arabie, la rose du désert (ou Adenium obesum) est une plante succulente qui appartient à la famille des Apocynacées. Elle se caractérise par un feuillage long et ovale. A l’extrémité de ses branches, ses fleurs colorées évoquent celles du laurier-rose. Si cette plante grasse a besoin d’un repos hivernal pour induire sa floraison, elle doit être exposée en plein soleil tout au long de l’année.
 
La rose du désert s’épanouit dans un mélange de terre de jardin, de tourbe et de sable. L’arrosage est à prévoir deux fois par mois en été contre une fois par mois en hiver. La plante préfère le sec à l’humidité. L’apport d’engrais est possible durant l’été et le rempotage est conseillé tous les deux ans au printemps. Si sa croissance est plutôt lente, la rose du désert peut vivre une dizaine d’années. La rose du désert doit être manipulée avec précaution car sa sève peut irriter la peau.

Spécial plantes grasses : l’entretien du faucaria

Le faucaria est une plante succulente originaire d’Afrique du Sud. Son feuillage évoque les mâchoires d’un animal.
 
Plante grasse Faucaria
Floraison : des petites fleurs ressemblant à la marguerite apparaissent à l’automne.
Feuillage : triangulaire, épais et dentelé.
Terre : terreau pour cactées.
Luminosité : plein soleil toute l’année.
Arrosage : 2 fois par mois en été, 1 fois par mois en hiver. Ne pas arroser la base du feuillage.
Engrais : un peu d’engrais pour cactées durant l’été.
Rempotage : tous les ans au début du printemps.
Multiplication : bouturage des tiges ou des feuilles au printemps.

Comme de nombreuses plantes grasses, l'aeonium produit des racines aériennes qui facilitent sa multiplication.

Comme de nombreuses plantes grasses, l’aeonium produit des racines aériennes qui facilitent sa multiplication.

L'aeonium ne nécessite pas d'arrosage en été.

L’aeonium ne nécessite pas d’arrosage en été.

Aeonium, le Méditerranéen

Originaire du bassin méditerranéen, des îles Canaries, de Madère et du Cap-Vert, l’aeonium est une plante succulente de la famille des Crassulacées. Il se distingue par un feuillage en forme de spatule pourpre ou vert et une floraison printanière en forme de grappe.
 
Contrairement à la majorité des plantes grasses, l’aeonium apprécie l’humidité et peut être arrosée jusqu’à trois fois par mois, notamment durant l’hiver. Il doit être exposée en pleine lumière mais gare aux rayons directs du soleil, qui risquent de la brûler. L’aeonium s’épanouit dans une terre riche pour cactées, il peut être rempoté chaque année au début du printemps et apprécie l’apport d’engrais durant sa croissance.
 
L’aeonium a une durée de vie très limitée car il succombe généralement à la maturation de ses graines. En revanche, il se multiplie très facilement en coupant et en rempotant ses racines aériennes.

Spécial plantes grasses : l’entretien du gastéria

Le gastéria est une plante grasse originaire d’Afrique du Sud. On le surnomme « langue de chat ».
 
Floraison : orange ou rouge, retombante.
Feuillage : rigide et allongé, pointu à l’extrémité.
Terre : mélange de terreau pour cactées et de sable.
Luminosité : lumière vive sans contact direct avec les rayons du soleil.
Arrosage : 1 fois par semaine en été, 1 fois par mois en hiver.
Engrais : un peu d’engrais pour cactées durant l’été.
Rempotage : tous les 2 ans au printemps.
Multiplication : replanter les rejets de la plante au printemps.
 
Plante grasse Gasteria

Le Ceropegia linearis étonne par ses feuilles en forme de coeur.

Le Ceropegia linearis étonne par ses feuilles en forme de coeur.

La chaîne des cœurs

Originaire d’Afrique du Sud, la chaîne des cœurs (ou Ceropegia linearis) est une petite plante grasse qui appartient à la famille des Apocynacées. Sa particularité est de se cultiver en suspension grâce à ses tiges fines et retombantes. Son feuillage charnu séduit par ses coloris gris et pourpres et sa forme en cœur. La plante produit quelques petites fleurs isolées en été.
 
La chaîne des cœurs se cultive dans un terreau agrémenté de tourbe et de sable. Elle a besoin de beaucoup de lumière mais doit être protégée des rayons directs du soleil. L’arrosage est conseillé une fois par mois en hiver et jusqu’à trois fois par mois durant l’été.
 
Moyennant un apport d’engrais régulier, la succulente peut vivre jusqu’à 5 ans. Il est possible de la rempoter au bout de trois ans, au printemps, dans un contenant étroit et bien drainé. La chaîne des cœurs est sensible aux pucerons, aux cochenilles et aux acariens. Il peut s’avérer nécessaire de la traiter.

Spécial plantes grasses : l’entretien de l’haworthia

L’haworthia est une succulente originaire d’Afrique du Sud et séduit par l’originalité de son feuillage.
 
Plante grasse Haworthia
Floraison : de petites fleurs blanches apparaissent en été.
Feuillage : variable selon les espèces. Généralement allongé et pointu.
Terre : mélange de terreau, de sable et de tourbe.
Luminosité : lumière vive sans contact direct avec les rayons du soleil.
Arrosage : 1 fois par semaine en été, 2 fois par mois en hiver.
Engrais : très peu d’engrais pour cactées durant l’été.
Rempotage : tous les deux ans au printemps.
Multiplication : par bouturage des rejets latéraux en été.

L'agave développe d'énormes hampes florales aux dents acérées.

L’agave développe d’énormes hampes florales aux dents acérées.

L'agave a besoin d'un hivernage au frais pour induire sa floraison.

L’agave a besoin d’un hivernage au frais pour induire sa floraison.

Agave, l’Antillaise

L’agave est une plante succulente qui appartient à la famille des Asparagacées. Originaire des Antilles et d’Amérique centrale, elle se caractérise par un feuillage allongé et triangulaire dont les bords peuvent être dentés. Lorsqu’elle a atteint sa maturité, cette plante grasse a la particularité de développer de grandes hampes florales pouvant atteindre plusieurs mètres de haut et produire une floraison en forme d’entonnoir.
 
L’agave préfère vivre en extérieur et a besoin de beaucoup de lumière pour se développer. Elle tolère très bien le plein soleil mais craint l’humidité. L’arrosage se limite à une fois par mois l’hiver contre deux fois en été. La plante supporte d’être rempotée chaque année dans un mélange de terre de terreau et de sable. L’apport d’engrais est nécessaire en été.
 
La durée de vie de l’agave est très limitée puisque la plante périt après sa floraison. Mais il est possible de séparer ses rejets enracinés pour les bouturer. Le semis est conseillé au printemps.

Spécial plantes grasses : l’entretien du kalanchoe

Très populaire à travers le monde, le kalanchoe trouve ses origines en Afrique, en Asie et en Océanie.
 
Kalanchoe
Floraison : dressée en bouquet ou retombante en clochettes selon les espèces.
Feuillage : généralement charnu et opposé.
Terre : mélange de terreau pour géraniums, de sable ou de gravier.
Luminosité : vive, sans contact direct avec les rayons du soleil.
Arrosage : le substrat ne doit jamais être totalement sec. Pas d’eau à la base des feuilles.
Engrais : ajouter de l’engrais pour plantes fleuries au printemps et en été.
Rempotage : tous les ans dans un pot en terre.
Multiplication : bouturer les tiges ou les jeunes pousses.

Le crassula est sensible à l'humidité. Il est nécessaire de recouvrir le pot de gravier.

Le crassula est sensible à l’humidité. Il est nécessaire de recouvrir le pot de gravier.

Crassula, un succulent aux allures de bonsaï

Originaire d’Afrique du Sud et d’Asie, le crassula est une petite plante succulente qui appartient à la famille des Crassulacées. Son feuillage ovale et épais séduit par son aspect argenté et ses petites fleurs étoilées qui apparaissent au sommet des tiges à la fin de l’été.
 
Selon les espèces (il en existe 150), le crassula peut être disposé en plein soleil ou dans un endroit semi-ombragé. La plante supporte mal l’humidité et le pot doit être bien drainé avec un arrosage contrôlé. Il est même conseillé de le laisser au sec de décembre jusqu’à janvier.
 
L’apport d’engrais pour cactées et le rempotage peuvent être effectués au printemps. La multiplication du crassula est très facile grâce à ses racines aériennes. Il se prête très bien aux compositions de cactées et se mélange harmonieusement à d’autres plantes grasses. Bien soigné, il peut vivre jusqu’à 30 ans.

Spécial plantes grasses : l’entretien de la plante dragée

La plante dragée, ou Pachyphytum, provient des déserts mexicains. La forme de son feuillage évoque celle d’une dragée.
Plante dragée
 
Floraison : petites clochettes retombantes au printemps.
Feuillage : compact et circulaire.
Terre : mélange de terreau pour cactées et de sable.
Luminosité : plein soleil sauf en été.
Arrosage : 1 fois par semaine en été, pas d’arrosage en hiver.
Engrais : 1 fois par mois en été.
Rempotage : tous les 2 ans au printemps.
Multiplication : bouturage du feuillage dans du sable à la fin du printemps.

Un aloès dans le désert namibien. A l'état naturel, cette plante grasse peut atteindre des dimensions impressionnantes.

Un aloès dans le désert namibien. A l’état naturel, cette plante grasse peut atteindre des dimensions impressionnantes.

L'aloès peut vivre jusqu'à une vingtaine d'années en pot.

L’aloès peut vivre jusqu’à une vingtaine d’années en pot.

Aloès, l’Africaine

L’aloès est un arbuste succulent originaire d’Afrique, de Madagascar et du Cap-Vert. Il appartient à la famille des Xanthorrhoéacées. Cette plante grasse se distingue par sa forte corpulence avec des feuilles aux dents acérées pouvant atteindre un mètre de long. Sa floraison en forme de grappe se décline en de nombreux coloris : jaune, rouge, orange ou vert.
 
Malgré son imposante stature, l’aloès demande un entretien approprié. La plante supporte en effet le plein soleil mais est sensible aux brûlures. Son terreau composé de sable et de terre de jardin doit être bien drainé. L’arrosage est conseillé une fois par semaine en été contre une fois par mois en hiver. Veillez à ce que l’eau ne stagne ni à la base de ses rosettes ni au fond du pot. En cas de forte pluie, l’aloès doit être mis à l’abri.
 
Bien entretenu, cette plante grasse peut vivre jusqu’à une vingtaine d’années. L’apport d’engrais pour cactées est conseillé durant la végétation. Le rempotage est possible tous les deux ans au début du printemps et la multiplication s’effectue facilement en mai en repiquant les rejets latéraux de la plante.
 

Les plantes grasses : conseils et entretien, 4.4 out of 5 based on 5 ratings

Les commentaires de nos lecteurs !

  • Mathilde posté le

    Voilà un article détaillé et explicite sur les plantes grasses, merci pour toutes ces précisions.

  • Christian L posté le

    Bonjour et merci pour votre article, j’ai enfin trouvé le nom d’une de mes plantes : le aeonium :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>