Sorties florales

Lyon, capitale mondiale de la rose

Posté le
VN:F [1.9.18_1163]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)

Pour la première fois, la Fédération mondiale des sociétés de roses choisit la France, et plus précisément la ville de Lyon, pour organiser son 17e congrès « Lyon Roses 2015 ». Du 25 mai au 5 juin, la capitale de la gastronomie redevient, une fois n’est pas coutume, celle de la rose.
Lyon

A Lyon, les roseraies du Parc de la Tête d’Or constituent un des plus beaux jardins de roses au monde.

A Lyon, les roseraies du Parc de la Tête d’Or constituent un des plus beaux jardins de roses au monde.


Dans le cadre du Festival des roses, une exposition internationale d'Art floral de prestige se tiendra du 29 au 31 mai à l'Atrium de l'Hôtel de ville de Lyon. L’entrée est gratuite.

Dans le cadre du Festival des roses, une exposition internationale d’Art floral de prestige se tiendra du 29 au 31 mai à l’Atrium de l’Hôtel de ville de Lyon. L’entrée est gratuite.


Après le Japon en 2006, le Canada en 2009 et l’Afrique du Sud en 2012, Lyon est la première ville française retenue par la Fédération mondiale des sociétés de roses pour organiser son 17e congrès mondial : « Lyon Roses 2015 ».
« Lyon est réputée depuis longtemps pour son art culinaire, sa culture, ses roses, ses lumières et ses grands murs peints (y compris de roses pour notre événement), ses parcs magnifiques et la soie. C’est avec une très grande fierté que nous retournons au lieu d’origine de la Rose Moderne », annonce Steve Jones, le président de la fédération.
Du 25 mai au 5 juin, Lyon accueille ainsi des centaines d’intervenants venus de 40 pays pour participer à ce congrès. Dans le cadre de son Festival de la rose, de nombreuses manifestations, rencontres et conférences opposant chercheurs et botanistes sont au programme.
« Le Congrès présente une très large diversité de conférenciers couvrant toutes les thématiques des roses. Il y a de nombreux circuits de visites, avant et après le Congrès, pour offrir au visiteur la plus belle découverte de la France. A cela s’ajoute un séminaire d’une journée, organisé par la Société d’Horticulture de France et consacré à l’aspect scientifique de la rose », explique Steve Jones.

Toute la ville se mobilise pour accueillir cet « événement unique » !

Gérard Collomb, maire de Lyon.

Gérard Collomb, maire de Lyon.


Le choix de la ville de Lyon ne s’est bien sûr pas fait au hasard. « Capitale historique de la rose, notre ville s’est bâti une réputation internationale dès la fin du XIXe siècle grâce à plusieurs générations d’horticulteurs de talent comme Pernet-Ducher, Guillot, Laperrière ou Meilland », commente le maire de Lyon Gérard Collomb.
Cette histoire passionnée entre la fleur et la ville s’admire notamment dans les roseraies du célèbre Parc de la Tête d’Or, avec ses milliers de rosiers qui composent l’un des vingt plus beaux jardins de roses au monde.
« Sur le plan économique, Lyon représente 50% des obtenteurs européens. Sur le plan scientifique, les laboratoires de recherche travaillent au décryptage du génome de la rose », renchérit de son côté le comité organisateur.
Avec ce congrès, la reine des fleurs offre à sa capitale une vitrine des plus prestigieuses. Musées, associations, jardins, bibliothèques, tous les services de la ville et plus d’une centaine de bénévoles sont mobilisés pour accueillir cet « événement unique au monde » !
Objectif : valoriser l’activité économique, sociale, culturelle et scientifique engendrée par la culture des roses dans le bassin lyonnais. « Nous évoquerons aussi le dynamisme actuel de Lyon, car notre ville reste la capitale mondiale de la rose », conclut Monsieur le maire.
 
De nombreuses manifestations se déroulent à la Cité Internationale et au Parc de la Tête d'Or, dans le 6e arrondissement de Lyon.

De nombreuses manifestations se déroulent à la Cité Internationale et au Parc de la Tête d’Or, dans le 6e arrondissement de Lyon.


Les temps forts du 17e Congrès mondial de la rose

Lyon Roses 2015
● Mardi 26 mai
– 15 heures : inscription et information au Centre de congrès, Cité Internationale de Lyon 6.
 
● Mercredi 27 mai
– 9h30 : visite du jardin « La Bonne maison », roseraie dont la collection de roses anciennes et modernes est classée 2 étoiles par le Guide Vert Michelin depuis 2005 et labellisée Jardin remarquable en 2010.
– 15h30 : cérémonie d’ouverture à l’Auditorium Lumière, au Centre de congrès.
– 18 heures : visite des roseraies rénovées du Parc de la Tête d’Or.
 
● Jeudi 28 mai
– 8h30 : journée de visite à Cluny, lieu fort de l’architecture romane à 1h30 de Lyon.
– 9h30 : visite du jardin « La Bonne maison », roseraie dont la collection de roses anciennes et modernes est classée 2 étoiles par le Guide Vert Michelin depuis 2005 et labellisée Jardin remarquable en 2010.
– 10 heures : visite des principaux lieux et places historiques de Lyon en car.
– 13 heures : réunion du comité des récompenses et nominations des jardins au Centre de congrès.
– 16 heures : soirée beaujolaise au caveau de Lacenas et visite de la roseraie du château de Bionnay.
 
● Vendredi 29 mai
– 8h30 : conférences « Histoire de la rose à Lyon » au Centre de congrès.
– 9 heures : concours international des roses de Lyon avec un jury d’experts et de congressistes au Parc de la Tête d’Or.
– 13 heures : visites locales selon trois thématiques, « Rosiéristes et pépinières », « Jardins de roses et parcs », « Visites de Lyon : musée, vieille ville ».
– 19 heures : résultats officiels des concours de roses (Concours international de roses de Lyon, édition 2015 et Concours international SNHF, Société nationale d’horticulture française) dans les salons de la Préfecture.
 
● Samedi 30 mai
– 8h30 : conférences « Roseraies » au Centre de congrès.
– 13 heures : visites locales selon trois thématiques, « Rosiéristes et pépinières », « Jardins de roses et parcs », « Visites de Lyon : musée, vieille ville ».
– 22 heures : feu d’artifice visible depuis les berges du Rhône, offert par la municipalité de Caluire-et-Cuire.
 
● Dimanche 31 mai
– 8h30 : conférences « Recherches sur les roses en France » au Centre de congrès.
– 12h20 : présentation des prochaines conventions.
– 13h35 : temps libre pour profiter du Festival de la rose. Offert par la ville de Lyon : exposition d’art floral, timbre à l’effigie de la rose, danses, concours de peinture, photos, poèmes, exposition « 180 ans d’histoire de la rose à Lyon » dans le centre-ville et au Parc de la Tête d’Or.
 
● Lundi 1er juin
– 7 heures : journée à Saint-Galmier pour les congressistes, à environ 80 km à l’ouest de Lyon.
– 9h30 : Conférences « Préservation, conservation, authentification et fragrance » à l’hippodrome de Saint-Galmier.
– 14 heures : visites de la roseraie, de la vieille ville et de la source Badoit à Saint-Galmier, découverte du village de roses de Chamboeuf.
– 20 heures : cérémonie de clôture et dîner au Centre de congrès.
 
Lyon 1

Des tours « pré » et « post » congrès

Le 17e Congrès mondial de la Rose, c’est également l’organisation de tours pré-congrès, les 25 et 26 mai, mais aussi post-congrès, du 2 au 5 juin.

Connue à travers le monde pour ses attraits touristiques, son savoir vivre et ses montagnes environnantes, Annecy est surnommée la Venise des Alpes.

Connue à travers le monde pour ses attraits touristiques, son savoir vivre et ses montagnes environnantes, Annecy est surnommée la Venise des Alpes.


● Tour pré-congrès « Provence » : ce circuit au départ du Centre de congrès de Lyon passe par Grignan, Avignon, Simiane-la-Rotonde et Bourg-Argental, au cœur du parc régional naturel du Pilat. Frais par personne : 440 euros en chambre simple et 405 euros en chambre double.
 
● Tour pré-congrès « Alpes » : le voyage passe par Annecy et Chamonix avent de revenir sur Lyon. Frais par personne : 454 euros en chambre simple et 405 euros en chambre double. Pour ce circuit de moyenne montagne, les organisateurs conseillent de se munir de vêtements chauds et de chaussures adaptées pour la marche.
 
● Tour post-congrès « Genève, Baden-Baden & Alsace » : découverte de Genève, Baden-Baden, Saverne, le château du Haut-Koenigsbourg, Strasbourg et Rosheim. Frais par personne : 905 euros en chambre simple et 830 euros en chambre double.
 
● Tour post-congrès « Paris » : visite de L’Haÿ-les-Roses, des principaux sites de la capitale (Tour Eiffel, Champs-Elysées, musée du Louvre, Montmartre…), des châteaux de Malmaison et de Versailles. Frais par personne : 1 169 euros en chambre simple et 950 euros en chambre double.
 
● Tour post-congrès « Pays de Loire » : ce circuit passe par la découverte de Pithiviers, Orléans, les châteaux de Chambord et de Villandry, Nantes, Rosiers-sur-Loire et Doué-La-Fontaine. Frais par personne : 929 euros en chambre simple et 830 euros en chambre double.

Plus d’information sur le site officiel de Lyon Roses 2015. © Lyon Roses 2015 & DR

Lyon, capitale mondiale de la rose, 5.0 out of 5 based on 1 rating

Les commentaires de nos lecteurs !

  • Jessica posté le

    Une vie toute en rose, donc, pour la charmante ville de Lyon qui mérite amplement cette honneur. Cette fleur est l’incarnation de la perfection dans tous ses états. La « reine des fleurs », tel que l’ont baptisé certains artistes fait figure d’exception par sa délicatesse et da beauté. Cet événement promet ainsi un vent de bien-être.

  • Solange posté le

    Lyon est une ville magnifique et pas que grâce à ces parcs, ces avenues verdoyantes et ses jardins. Pour ceux qui ne connaissent pas, je vous conseille fortement de venir la decouvrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>