Fiches fleurs

La violette

Posté le
VN:F [1.9.18_1163]
Rating: 3.6/5 (12 votes cast)

Avec sa taille modeste et ses pétales délicats, la violette se donne des airs de dame timide qui n’aime pas qu’on la remarque. Mais pour séduire, elle n’hésite pas à user de son plus grand atout : son parfum suave et enivrant, reconnaissable entre mille ! En la côtoyant depuis l’Antiquité et en apprenant à la connaître, elle nous a dévoilé de nombreuses qualités médicinales. Depuis un siècle elle prend ses aises, au point de s’inviter désormais dans nos cuisines pour enchanter nos papilles…

La violette

Ses caractéristiques

La violette : ses caractéristiquesLa violette est une herbacée vivace de la famille des Violacées appartenant au genre Viola, tout comme la pensée. Appelée aussi « herbe de la Trinité », sa fleur est de petite taille et ses pétales délicats. Il existe plus de 90 espèces européennes dont 19 en France. Son parfum, même s’il ne dure qu’un instant, est envoûtant au point d’être capable d’endormir les nerfs olfactifs. On raconte que la violette aurait même des vertus aphrodisiaques…
 
La violette commune est la violette odorante (viola odorata), appelée aussi « violette de mars ». Elle se caractérise notamment par la disposition de ses pétales : 2 vers le haut et 3 vers le bas. Sa floraison se produit depuis l’hiver jusqu’au début du printemps.
 
Une des plus célèbres variétés est la violette de Toulouse, de la famille des violettes de Parme, dont les produits dérivés (bonbons, confitures, fleurs cristallisées, liqueurs, produits de beauté) s’exportent aujourd’hui à travers le monde. Elle compte deux fois plus de pétales et fleurit d’octobre à mars.
On trouve aussi la violette cornue (viola cornuta), ressemblant davantage à la pensée ou la violette des chiens (viola canina).
 
Bien qu’on associe la violette à la couleur que son nom évoque, les espèces sont nombreuses et offrent une large palette de coloris : blanc, jaune, rose, bleu et même rouge.

Dans le langage des fleurs, la violette est associée à la modestie, la timidité et la pudeur…

La violette

Un brin d’histoire

La violette trouve sa place dans plusieurs histoires de la mythologie. On raconte que la nymphe Io, courtisée par Apollon, se refusa à lui. Indigné, le dieu la condamna en la métamorphosant en une fleur chaste et pudique, la violette. On dit également que le dieu Vulcain, au physique repoussant, voulait plaire à son épouse Vénus. Pour ce faire, il eut l’idée de se couronner de violettes. Ensorcelée par le parfum que les fleurs dégageaient, Vénus ne put lui résister.
 
Dès l’Antiquité, on transforme la violette en pommade et en tisane afin de lutter contre les problèmes respiratoires et la toux. Après leurs longues festivités, les Romains arborent une couronne de violettes, permettant d’apaiser les migraines. La fleur conserve sa réputation de fleur médicinale pendant le Moyen Age, puis les rois de France, à partir de Henri IV, s’en poudrent le corps afin d’atténuer les odeurs corporelles. Elle trouve naturellement sa place dans le potager du roi et orne les tables de réception.
La violette double et parfumée, dite de Parme, s’installe en 1755 dans la région de Grasse où elle est alors utilisée en parfumerie. Fleur dite « parfaite » – tant pour sa beauté que pour son parfum et ses bienfaits – elle est alors renommée dans toute l’Europe et sa culture devient l’une des plus importantes productions hivernales.
Pendant la Révolution Française à Paris, la violette connaît un tel succès que les bouquetières qui en vendent au coin des rues sont taxées et leur commerce très réglementé.
Napoleon Bonaparte
Napoléon Bonaparte voue une passion pour cette fleur : on raconte que Joséphine de Beauharnais, le jour de leur rencontre, en portait un bouquet à la taille. Au départ de son exil à l’île d’Elbe, en 1814, il déclare à ses soldats qu’il reviendra « avec les violettes », c’est-à-dire au printemps. Cette phrase lui vaut le nom de « Père la Violette », et la fleur deviendra le signe de ralliement des bonapartistes pendant les Cent Jours.
 
A la fin de XIXe siècle et début du XXe siècle, le sud de Paris compte près de deux cents hectares dédiés à la culture des violettes. On en dénombre également plus de mille hectares dans la région d’Hyères dont deux cents pour la fleur coupée. Quant à la violette de Toulouse, elle commence à être cultivée dans les années 1850 au nord de la ville rose. Durant la première moitié du XXe siècle, elle fait un triomphe : on l’exporte alors dans toute l’Europe, au Maroc et même en Russie. Mais le rigoureux hiver 1956 provoque de nombreux dégâts dans les cultures. Il faut attendre 1985 pour qu’un programme mis en place par la région la réhabilite. Quelques années plus tard arrive la culture in vitro, qui redonne à la violette de Toulouse ses lettres de noblesse.

Le mot de la fleur

Dans le langage des fleurs, la violette est associée à la modestie, la timidité et la pudeur. Offrir un bouquet de violettes à quelqu’un signifie : « je t’aime en secret ».
Autrefois, les jeunes garçons signalaient leur célibat en portant à la boutonnière deux fleurs de violette.

  • Violette est aussi un prénom féminin, que l’on fête le 5 octobre, jour de la Sainte-Fleur.
  •  

  • Dans le domaine de la parfumerie, ce sont principalement les feuilles de violettes qui sont utilisées et non pas les fleurs ! Aujourd’hui, l’odeur de la violette est la plupart du temps reproduite chimiquement.
  •  

  • Si on la surnomme communément « la ville rose », on qualifie aussi Toulouse de « Cité des violettes ». La Violette y est également une récompense décernée par l’Académie des Jeux Floraux de Toulouse (une société littéraire fondée au Moyen Age), qui distingue les plus beaux poèmes.
  •  

  • La violette était source d’inspiration pour Edouard Manet : on la retrouve dans son tableau Bouquet de violettes, ainsi que dans son portrait Berthe Morisot au bouquet de violettes.
  •  

  • Connaissez-vous l’expression « avoir les pieds en bouquet de violettes » ? Elle signifie passer du bon temps.
  •  

  • Pour parfumer subtilement votre champagne*, mettez au fond de votre flûte une fleur de violette cristallisée, disponible dans les épiceries fines. Effet garanti !
  •  

  • Pensez à l’huile essentielle de violette qui soulage efficacement les maux de gorge, la migraine, les affections cutanées et respiratoires. Demandez conseil à un professionnel pour une utilisation optimale.

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Quelques conseils d’entretien

En pot, la violette odorante peut se planter durant tout l’automne et jusqu’au commencement du printemps, et en semis au début de l’automne. Rustique, elle résiste bien au froid hivernal et s’épanouit sur un sol neutre ou calcaire mais toujours bien drainé. Pensez simplement à l’arroser si le sol est sec, et à supprimer les fleurs fanées pour stimuler l’arrivée des suivantes.
 
La violette a la particularité de fleurir en hiver ou au printemps selon les espèces, et même au-delà. Vous pourrez donc profiter de son parfum et de ses magnifiques couleurs tout au long de l’année ! Elle égaiera à merveille votre jardin en massif et rocaille, ou votre balcon en jardinière.

Les violettes cristalisées

Envie de déguster des violettes ? Découvrez
la Maison de la Violette et sa boutique en ligne !

La violette, 3.6 out of 5 based on 12 ratings

Les commentaires de nos lecteurs !

  • Ezna posté le

    Tout ça ne nous dit pas comment en trouver (de la violette odorante), particulièrement en région parisienne où elle à déserté les fleuristes depuis bien longtemps !
    Il est devenu quasiment impossible d’acheter un bouquet de violettes à l’improviste, comme ça, pour faire plaisir. Et c’est bien dommage.

  • LAURENT posté le

    yrop bien j’adore les violettes

  • DELECOLLE posté le

    Quand pourrons nous enfin retrouver des violettes et en acheter?
    Même sur internet avec envoi postal, ç’est impossible.
    Qui va relever le défi?

  • sarah-k posté le

    Même pas un bouquet de violette chez les fleuristes à paris pour la Saint-Valentin, triste !

  • Nat94 posté le

    Bonjour, Je suis comme vous une fan de la violette. Vous pourrez en trouver chez un fleuriste dans le 13ème arrondissement de Paris dont le magasin s’appelle « Art et Végétal ». Les fleurs y sont magnifiquement mises en scène et comme le propriétaire a été meilleur ouvrier de France dans sa profession, le pot de violettes est un peu cher mais, pour l’instant c’est le seul endroit où je les ai trouvées !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>