Fiches fleurs

La pivoine ou l’incomparable beauté

Posté le
VN:F [1.9.18_1163]
Rating: 3.9/5 (20 votes cast)

Du grec paeonia (littéralement « plante à guérir »), la pivoine a très tôt connu le succès grâce à ses vertus curatives. Au regard de son incomparable beauté, elle n’a pourtant rien à envier à la rose, et est particulièrement plébiscitée pour la Fête des Mères ! Fleur de légendes vénérée par les Chinois, la pivoine a beaucoup à nous conter…
La pivoine

Ses caractéristiques

Pivoine pourpre
La pivoine, plante vivace originaire d’Extrême-Orient, regroupe une quarantaine d’espèces. On distingue les pivoines herbacées des pivoines arbustives. Les herbacées (dont l’espèce la plus courante est la pivoine de Chine) perdent leur feuillage en hiver pour renaître au printemps, tandis que les arbustives conservent leur tronc ligneux, pouvant atteindre jusqu’à deux mètres de hauteur.
 
Jusque dans les années 1950, les botanistes ont classé la pivoine dans la famille des Renonculacées. Mais au vu de ses nombreuses particularités, on créa une nouvelle famille botanique appelée Paéoniacée. Cependant, la classification des pivoines arbustives ne met pas encore tout le monde d’accord !
 
Véritable objet de fantasmes, la fleur de pivoine émerveille par la multiplicité de ses formes, qu’elle soit simple ou charnue, et par la riche palette de ses couleurs.

Pivoine Chine

Un brin d’histoire

Des textes antiques nous prouvent que les Grecs étaient déjà conscients des nombreuses vertus qu’offre la pivoine. Vers 400 ans av J.-C., le fameux médecin grec Hippocrate se servait de la plante dans le traitement de l’épilepsie, pour favoriser les menstruations et l’expulsion du placenta après les accouchements.
 
On sait également qu’il y a environ 2000 ans, la Chine commença à cultiver la pivoine comme plante médicinale pour traiter diverses affections, comme la paresse hépatique ou les faiblesses du sang. Il faudra attendre 500 ans avec l’arrivée de la dynastie Song (960-1279) pour que la pivoine soit appréciée pour ses qualités esthétiques et son incroyable parfum. Elle orne alors les palais impériaux et inspire les artistes qui la déclinent en peinture, porcelaine, poteries… Une admiration qui ne cessera de grandir au point que la pivoine soit considérée par les Chinois comme la reine des fleurs. Cette fleur est aujourd’hui adulée autant pour son opulente beauté que pour ses vertus médicinales. Elle est encore très cultivée pour la production de médicaments, fabriqués à partir de l’écorce de ses racines.

Mythes et légendes

Pivoine arbustive
Entre la pivoine et les dieux, c’est une histoire sans fin et pleine d’ambivalence. Dans son Iliade, Homère est le premier à donner ses lettres de noblesse à la fleur au travers de l’histoire de Péon. Ce médecin des dieux de l’Olympe aurait guéri Hadès, blessé mortellement par Hercule, grâce à la racine de pivoine. Dans une autre légende grecque on raconte que la nymphe Péone était si courtisée par les dieux qu’une déesse, folle de jalousie, l’aurait transformée en une fleur aux mille pétales : la pivoine.
 
Théophraste considérait la pivoine comme une plante magique, liée au cosmos tout entier. Il préconisait des règles très spécifiques pour sa cueillette, car mal exécutée, celle-ci pouvait conduire à d’atroces souffrances… : « Cette plante doit être arrachée la nuit ; si on l’arrache de jour, et que l’on est vu par un pivert en train de cueillir le fruit, on risque de perdre les yeux et si on coupe la racine, on risque la procidence de l’anus. ».
 
En Chine, on raconte que Wu Zetian, unique impératrice de l’histoire de la Chine, se promenait dans ses jardins un soir d’hiver de l’an 691. Etonnée de n’y trouver aucune fleur, elle ordonna à celles-ci de fleurir pendant la nuit. Toutes les fleurs s’exécutèrent excepté la pivoine qui refusa de fleurir hors saison. L’impératrice, humiliée, bannit alors toutes les pivoines de sa ville, Xi’an, et les renvoya à Luoyang, qui devint plus tard la capitale de la fleur.
 
La pivoine trouve aussi sa place dans l’histoire de France : au Moyen Age, les bracelets de graines de pivoine permettaient d’après la légende de se protéger des mauvais esprits, des maladies et des tempêtes.

Pour les Chinois, la pivoine est riche de symboles : on l’associe à la beauté féminine et à l’amour, mais elle est aussi l’emblème de l’abondance et de la réussite sociale.

Le mot de la fleur

Une pivoine rose
Pour les Chinois, la pivoine est riche de symboles : on l’associe à la beauté féminine et à l’amour, mais elle est aussi l’emblème de l’abondance et de la réussite sociale.
 
Le mythe de la nymphe Péone nous rappelle que la pivoine peut être aussi synonyme de honte : Péone avait en effet enfreint le code de la pudeur et fut pour cette raison transformée en fleur.
 
Dans nos sociétés occidentales, la pivoine est plutôt symbole de sincérité et de timidité, on dit aussi d’elle qu’elle apporte la protection. Associée à d’autres fleurs dans un bouquet, elle renforce leur message.
 
 

    • Connaissez-vous l’expression populaire « rougir comme une pivoine » ? Le sentiment de honte ressenti par la nymphe Péone, qui fut transformée en cette fleur, pourrait en être à l’origine.

 

    • La pivoine fut une immense source d’inspiration pour le peintre Edouard Manet (1832-1883). On la retrouve en fleurs coupées, notamment dans Le vase aux pivoines et Branches de pivoines blanches et sécateur. La forme et le rythme de ses pétales évoquaient la complexité des sentiments passionnels. Dans son poème « Pétales de pivoine », Apollinaire associe la fleur à la beauté féminine.

 

  • Vous aimez le parfum ensorcelant de la pivoine ? Guerlain l’a décliné dans son parfum Aqua Allegoria, où les essences de la fleur sont sublimées par la bergamote et le pamplemousse rose. Thierry Mugler propose aussi une variation de son parfum mythique Angel avec Pivoine Angel, qui marie la force du patchouli à la douceur de la pivoine.

Quelques conseils d’entretien

Vous trouverez les pivoines herbacées sous forme de bulbes, et les arbustives sous forme de conteneurs. La pivoine herbacée a le mérite d’être résistante, avec une durée de vie impressionnante.
 
La pivoine arbustive vous offrira de beaux arbustes pour habiller votre jardin mais se développera plus lentement. Plante rustique, la pivoine se plante dans votre jardin entre septembre et mai (mais préférez l’automne pour lui laisser le temps de bien développer ses racines). Choisissez-lui un sol bien drainé et ensoleillé ou légèrement ombragé. Patience ! Il faut généralement attendre deux ans pour voir apparaître ses fleurs généreuses…
Pour l’entretien, pensez à ajouter chaque automne du fumier composté à son pied, afin de lui assurer un sol riche. Arrosez-la abondamment de temps en temps lors des périodes de sécheresse.
 
L’entretien de la pivoine herbacée est peu contraignant : une fois les fleurs fanées, pensez à les supprimer tout en conservant le plus possible le feuillage. Lors de ses premiers étés, surtout s’ils sont chauds, pensez à l’arroser. Si vous souhaitez cueillir ses fleurs pour en faire un bouquet, laissez en place le feuillage : c’est grâce à lui que la plante reconstitue ses réserves pour l’année suivante. N’hésitez pas à demander conseil à votre fleuriste ou votre pépiniériste !

La pivoine ou l'incomparable beauté, 3.9 out of 5 based on 20 ratings

Les commentaires de nos lecteurs !

  • xisca posté le

    Fleur aussi belle fraîche que vieillie dans un pot-pourri

  • pivoinerie martinus posté le

    superbe article (BRAVO)

  • Marie posté le

    Bonjour,
    J’ai une pivoine en pot dont les feuilles se recroquevillent.
    Avez vous une solution

  • Flora posté le

    Bonjour Marie,
    La pivoine supporte plutôt mal la culture en pot, dans lequel la plante peine à développer son feuillage et à fleurir. Si vous ne disposez pas d’un coin de jardin, je vous conseille d’arroser la plante pour que le substrat reste frais et de la stimuler avec du compost. Disposez-la dans un endroit qui bénéficie autant d’ombre que de soleil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>