Fiches fleurs

L’hellébore noir, la rose de Noël

Posté le
VN:F [1.9.18_1163]
Rating: 3.4/5 (8 votes cast)

Sous son apparence frêle et délicate, l’hellébore noir est en fait une fleur robuste, capable de s’épanouir durant le froid hivernal ! Sa bravoure est saluée par le surnom qu’on lui donne : rose de Noël. Si on le qualifie de « noir », c’est en raison de la couleur de ses racines, ses fleurs étant au contraire d’une blancheur immaculée. Depuis l’Antiquité, on considère l’hellébore noir comme une plante magique…
L'héllébore noire - l'helleborus niger

Ses caractéristiques

L’hellébore noir ou helleborus niger, de son surnom « rose de Noël », est une plante vivace appartenant au genre Helleborus et à la grande famille des Renonculacées. Elle est originaire du centre et du sud de l’Europe, où l’on peut la croiser dans les bois et les zones montagneuses, notamment en France. Mais attention ! C’est une espèce protégée, sa récolte est donc soumise à restriction.
 
Si on l’appelle hellébore noir, c’est en raison de la couleur de ses racines rhizomateuses. Ses adorables petites fleurs en forme de coupelles se composent de cinq sépales blancs, parfois ombrés de rose. Elles renferment en leur centre de nombreuses étamines. Ses feuilles persistantes sont d’un vert foncé, et longuement pétiolées. L’hellébore noir fleurit entre novembre et avril.
 
Si l’helleborus niger reste la plus connue, on trouve de nombreuses autres espèces comme helleborus argutifolius, helleborus foetidus, ou encore helleborus orientalis, dont les hybrides offrent aujourd’hui un large choix de coloris (jaune, vert, pourpre) et même de motifs (ombrés, striés, tachetés…).
L'hellébore noir, rose de Noël

Histoire de l’hellébore noir

On retrouve des évocations de l’helleborus niger dès l’Antiquité, dans les textes de Théophraste et Dioscoride. On lui attribuait déjà de nombreuses vertus : outre ses propriétés purgatives, il était surtout considéré comme un remède à la folie. Plusieurs histoires de la mythologie abondent en ce sens : on raconte par exemple qu’Héraclès, rendu fou par un charme d’Hera au point de tuer ses propres enfants, recouvra la raison grâce à de l’extrait de racine d’hellébore. Une croyance qui perdurera jusqu’au Moyen Age.
 
La plante était également utilisée en magie noire : on dit qu’elle servait à convoquer les forces obscures lors de rites d’exorcisme. Elle était aussi réputée protéger le bétail. Selon une croyance, lorsqu’un animal semblait empoisonné, il suffisait de percer son oreille et d’y glisser un extrait de racine de rose de Noël pour assurer son rétablissement.
 
Mais il faut savoir que l’hellébore noir, comme l’ensemble des hellébores, est une plante très toxique ! Elle contient de l’helléboréine, qui paralyse le système nerveux et agit sur le coeur. Peut-être est-ce à cause des effets secondaires constatés que la plante est flanquée de nombreux sobriquets, plus étranges les uns que les autres : « herbe aux fous », « pied de griffon », « patte d’ours », « rose de serpent », « pain de couleuvre »…
 

L’hellébore traduit un amour inquiet, voire angoissé : « rassure-moi de ton amour, ton silence m’inquiète ».

  • Le mot « hellébore » peut aussi s’orthographier « ellébore ». Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, c’est un nom du genre masculin ! On dit donc « un hellébore ».
  •  

  • « hellébore » vient du grec helibar qui désignait un remède contre la folie.

La légende de la rose de Noël

Une légende chrétienne donne sa version de la naissance de l’hellébore noir… Madelon, une jeune bergère qui gardait ses moutons durant l’hiver, vit passer une riche caravane. Il s’agissait des Rois Mages, les bras chargés de cadeaux, qui se rendaient auprès de l’enfant Jésus pour célébrer sa naissance. Face à cette profusion de cadeaux, la pauvre Madelon se sentit démunie, n’ayant rien à offrir à ce nouveau-né tant attendu. Un ange ayant pitié d’elle transforma ses larmes qui tombaient dans la neige en une ravissante fleur : la rose de Noël était née ! Il est depuis coutume de disposer quelques hellébores noirs dans les crèches.

Symbolique de l’hellébore noir

L’association de l’hellébore noir et de la folie a empiété sur la symbolique qu’on attribue à la fleur. Elle traduit un amour inquiet, voire angoissé : « rassure-moi de ton amour, ton silence m’inquiète ».

Entretien de l'hellébore noir

Entretien de l’hellébore noir

L’ensemble des hellébores sont des plantes relativement faciles d’entretien. Vous pourrez les cultiver en pot, ou au jardin. Mais l’hellébore noir spécifiquement n’apprécie pas les terrains acides ! Veillez donc à l’installer dans un sol neutre ou calcaire, léger et bien drainé.
 
Plantez-les au printemps dans un endroit semi-ombragé et abrité du vent : en pot sur votre balcon ou au jardin sous des arbustes à feuillage caduc, comme des viburnums. Prenez le temps de choisir l’endroit le plus adapté car une fois installé, l’hellébore n’aime pas être déplacé.
 
Faites un trou de 40 cm de diamètre et rendez le fond meuble avant d’y placer votre potée d’hellébores, en prenant soin de ses racines fragiles. Veillez à ce que votre hellébore ne soit pas plantée en creux, auquel cas il risquerait de souffrir de l’humidité stagnante. Remplissez avec un mélange de terre, terreau et un peu de sable puis arrosez généreusement.

L’hellébore demande ensuite peu de soins. Eliminez les feuilles lorsqu’elles sont abîmées, les fleurs lorsqu’elles sont fanées et arrosez en période de chaleur si la terre est desséchée. Vous pouvez aussi supprimer le feuillage si vous le souhaitez, afin de rendre les fleurs plus visibles. Si les hivers sont très froids (au delà de -10°C), paillez le pied de la plante. Sachez enfin que, même si l’hellébore noir est une plante hivernale, la neige risque de brûler ses boutons floraux. Pour y remédier, recouvrez-les d’une cloche de verre en cas de chutes de neige. Et gardez patience car la floraison de l’hellébore noir se mérite ! Il faut en effet compter deux ou trois ans avant de voir ses jolies fleurs s’ouvrir…
 

L'hellébore noir, la rose de Noël, 3.4 out of 5 based on 8 ratings

Les commentaires de nos lecteurs !

  • goussu posté le

    Bonjour
    Je souhaitais savoir quel était le parfum de l’héllébore niger ? En vous remerciant. Cdlt

  • Flora posté le

    Bonjour Goussu,
    L’hellébore niger n’a pas de parfum particulier mais est surtout appréciée pour sa floraison hivernale et longtemps décorative. Attention, c’est une plante toxique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>