Fiches fleurs

Le pois de senteur

Posté le
VN:F [1.9.18_1163]
Rating: 4.1/5 (14 votes cast)

Avec ses fleurs gracieuses comme des nuées de papillons, ses couleurs éclatantes et son parfum unique, le pois de senteur s’est fait une place de renom dans nos jardins où il fleurit dès le printemps et en été. Sa culture est aussi particulièrement aisée, ce qui ne gâche rien ! On aime aussi le pois de senteur en bouquet, associé aux fleurs printanières, où il apporte sa fragrance et sa légèreté. Découvrez les secrets de cette fleur pleine de délicatesse…

Pois de senteur, lathyrus odoratus
Pois de senteur, caractéristiques

Les caractéristiques du pois
de senteur

Le pois de senteur ou Lathyrus odoratus est une espèce de plante appartenant au genre Lathyrus (qui compte environ 200 espèces) et à la famille des Fabacées. Il est originaire du sud-est de l’Italie et de la Sicile.
 
Le Lathyrus odoratus est une plante herbacée annuelle, grimpante grâce à ses vrilles (qui lui permettent de s’accrocher aux supports environnants), pouvant atteindre jusqu’à 2 mètres de hauteur ! Il embellit ainsi les palissades, grillages, murs… On trouve également des variétés basses, permettant de créer de jolies bordures au jardin. Selon les variétés, sa floraison intervient entre mai et octobre, mais il est possible d’en trouver chez les fleuristes dès le mois d’avril.
 
Le pois de senteur compte de nombreux surnoms : « pois fleur », « pois musqué » ou encore « gesse odorante ». En anglais, il répond au joli nom de sweet pea. Comme son nom l’indique, le pois de senteur est réputé pour son doux parfum, suave et musqué. Mais on l’aime aussi pour la beauté de ses fleurs, graciles et aériennes. On le cultive aujourd’hui beaucoup comme fleur de jardin : les nombreuses variétés actuelles offrent un incroyable choix de couleurs : blanc, rouge, mauve, rose, pourpre, bleu, orange… Sa fleur se compose de trois parties : un pétale supérieur (l’étendard), deux latéraux (les ailes) et deux inférieurs soudés (la carène).
 
On distingue plusieurs groupes de cultivars, dont les plus courants sont :

  • le groupe ‘Spencer’ : à grandes fleurs et aux nombreux coloris, avec une floraison odorante et abondante. Ce sont les plus populaires et les plus cultivés, notamment pour les fleurs coupées.
  • le groupe ‘Cuthbertson’ : à floraison printanière précoce, et aux nombreux coloris.
  • le groupe ‘Royal’ : à grandes fleurs, mais peu parfumées.
Gregor Mendel, pionnier de la génétique

Portrait de Gregor Mendel (1822-1884).

Histoire du pois de senteur

Au XVIIe siècle, un moine sicilien, Franciscus Cupani, expédia des graines d’une espèce sauvage en Angleterre. La plante passa relativement inaperçue, ressemblant alors très peu à la fleur que nous connaissons aujourd’hui. Il faut attendre le XIXe siècle pour qu’un horticulteur écossais, Henry Eckford (1823-1905), s’attèle à croiser les variétés connues de pois de senteur pour mettre au point le groupe Grandiflora, présentant une nette amélioration en qualité et en taille, mais surtout un parfum unique et très intense. Actuellement, la plupart des descendants de ce groupe servent de base aux obtentions.
 
A savoir également que le pois de senteur tient une place importante dans l’histoire de la génétique : la plante fut en effet l’objet d’expériences entreprises par Gregor Mendel (1822-1884) sur l’hérédité, qui posèrent les bases de cette science.

Le pois de senteur dans le langage des fleurs

Le pois de senteur délivre un message ambigu. Il peut symboliser l’arrogance et exprimer les doutes que l’on a à l’encontre de son destinataire, déclarant alors : « je ne te crois pas ». Mais associé en bouquet à d’autres fleurs, le pois de senteur véhicule davantage l’élégance et le plaisir, et peut s’offrir en gage d’amitié.
Le pois de senteur au jardin

Entretien du pois de senteur

Au jardin

Bien que le pois de senteur ne soit pas très exigeant, il donnera une meilleure floraison si vous lui trouvez un sol riche (par exemple un mélange de terreau et de terre du jardin) et une exposition ensoleillée. La plupart des variétés sont grimpantes et se plairont contre une treille, un grillage, un mur… Mais vous pourrez aussi trouver des variétés naines qui décoreront joliment les bordures de votre jardin et ne nécessiteront pas de tuteur.
 
Vous pourrez planter vos pois de senteur en godet ou en semis directement au jardin dès le mois d’avril, voire à l’automne si vous habitez une région où les hivers sont doux (le pois de senteur ne résiste pas au gel). Afin de favoriser la germination, laisser tremper les graines durant toute une nuit dans de l’eau tiède avant de procéder à la plantation.
 
Dans votre jardin, creusez un sillon de 3 cm de profondeur, et espacez les graines d’une dizaine de centimètres. Recouvrez de terre et arrosez abondamment.
 
Pour une floraison plus précoce, vous pourrez également réaliser des semis pendant l’hiver sous abri : placez 5 graines dans un pot d’une dizaine de centimètres de 10 cm de diamètre que vous installerez sous serre ou sous un châssis, avant de procéder à la plantation au mois de mars.
 
Guidez régulièrement la plante afin que celle-ci s’accroche au support et si besoin pour les variétés de grandes tailles, installez un tuteur. Et ne vous privez surtout pas de couper des fleurs de pois de senteur au fur et à mesure pour vous confectionner des bouquets : cette pratique stimulera d’autant plus la floraison ! Pensez également à arroser en cas de fortes chaleurs.

  • Attention aux enfants ! Le pois de senteur produit des graines dont l’ingestion est toxique. Elle provoque le lathyrisme, une maladie neurologique qui peut occassionner une paralysie des membres inférieurs.
  •  

  • La fragrance musquée, suave et miellée du pois de senteur est souvent utilisée en parfumerie. On retrouve ses notes dans Amarige d’Amour de Givenchy, Marché aux fleurs de Fragonard ou encore Pleats Please de Issey Miyake.

 

En fleur coupée

Le pois de senteur a également une bonne tenue en vase et embaumera divinement votre maison ! Choisissez-lui un vase étroit, que vous remplirez de 3 cm d’eau environ, afin d’éviter la pourriture grise. Recoupez ses tiges et changez l’eau régulièrement. Attention, le pois de senteur est très sensible au gaz d’éthylène : évitez donc de placer votre bouquet près d’une corbeille de fruits.
Le pois de senteur se marie à merveille au muguet, aux roses, ou encore aux oeillets.

Le pois de senteur, 4.1 out of 5 based on 14 ratings

Les commentaires de nos lecteurs !

  • Antoine posté le

    Moi je croyais que le pois de senteur se mangeait, mais en fait il est toxique, merci pour l’info ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>