Fiches fleurs

Le bégonia : revoilà l’été !

Posté le
VN:F [1.9.18_1163]
Rating: 5.0/5 (2 votes cast)

Facile à cultiver, le bégonia fleurit généreusement dans les jardins, les terrasses et les vérandas durant tout l’été. Portrait d’une plante tropicale devenue très populaire, qui adore l’ombre, la fraîcheur et exige un arrosage maîtrisé.
Bégonia 2

Les caractéristiques du bégonia

Bégonia caractéristiques
D’origine tropicale, le bégonia appartient à la famille des bégoniacées et est très apprécié pour sa croissance rapide et sa floraison abondante et variée, qui intervient de juin à octobre. Selon les variétés tubéreuses ou arbustives, les fleurs peuvent être simples ou doubles, solitaires ou retombantes, toujours estivales. Son feuillage intéresse également par son aspect charnu et marbré. Le bégonia se décline en quelque 900 espèces et des milliers de variétés, dont les plus répandues sont des hybrides. La durée de vie des tubéreux est d’une saison contre environ trois années pour les arbustifs. Bien entretenu, un bégonia peut atteindre 1,50 m de haut contre 1 m de large.

Un peu d’histoire !

Le bégonia est découvert dans les régions tropicales de plusieurs continents : l’Amérique, l’Afrique et l’Asie. On doit son nom au botaniste français Charles Plumier, qui souhaite rendre hommage au gouverneur de Saint-Domingue Michel Bégon au XVIIe siècle. Deux siècles plus tard, c’est un autre Français, l’horticulteur François Félix Crousse, qui est considéré comme le spécialiste mondial du bégonia en créant des centaines d’espèces dans ses serres de Nancy.
 

Selon les variétés, les bégonias sont cultivées pour leur floraison époustouflante mais également pour leur feuillage.

Selon les variétés, les bégonias sont cultivés pour leur floraison époustouflante mais également pour leur feuillage.

Bégonia : nos conseils d’entretien

Le bégonia a besoin de beaucoup de luminosité mais n’apprécie pas d’être soumis aux rayons directs du soleil, il préfère une exposition ombragée. L’arrosage doit être régulier afin de maintenir le substrat humide durant la période croissance. Le reste de l’année, il est possible de laisser sécher la terre entre deux arrosages. La plante apprécie moyennement l’humidité, il est donc déconseillé de la vaporiser. Le substrat idéal du bégonia est un mélange de terre de bruyère et de terreau d’écorce ; du terreau pour géraniums convient parfaitement. L’apport d’engrais liquide peut être hebdomadaire et le rempotage est possible au départ ou après la floraison.

Le bégonia moisit en hiver. Que faire ?

La plante est victime du botrytis, ou pourriture grise. Cela provient d’un excès d’arrosage, d’un manque d’espace ou d’aération. Il faut alors supprimer les plantes touchées et traiter les autres avec un fongicide disponible en jardinerie.

Conseils bégonia
Bégonia Interflora

Le bégonia dans le langage des fleurs

Avec sa floraison généreuse et estivale, le bégonia est une fleur chaleureuse et accueillante que le langage des fleurs associe à l’amitié et à la cordialité. En amour, offrir un bégonia décrit une attention simple envers la personne aimée, une petit geste de chaque jour pour lui dire qu’on ne l’oublie pas. Dans tout autre contexte, le bégonia transmet un message de réconfort et d’amitié et se prête à de multiples occasions comme un anniversaire, des félicitations ou des remerciements. La plante convient également très bien à l’envoi de fleurs dans un cadre professionnel. En général, le bégonia ne s’offre pas seul mais accompagné d’un petit cadeau festif comme une bouteille de vin, une bouteille de champagne ou une boîte de chocolats.
 
 

● Au jardin, le bégonia est une plante à massif ombragé ou semi-ombragé mais il peut également être cultivé en suspension.
 
● Si le bégonia demande un arrosage régulier, la plante est sensible à l’excès d’eau qui provoque son pourrissement. Il est donc préférable de laisser sécher le substrat entre deux arrosages plutôt que détremper la plante.
 
● Afin de permettre au bégonia de conserver son bel aspect arbustif et favoriser son prochain fleurissement, il est conseillé de tailler les jeunes pousses après la floraison.
 
● Lors de l’achat des tubercules de bégonia, choisissez des petits calibres pour la plantation en massif au jardin contre des gros calibres pour une culture en pot. Bien que plus chers, ces derniers produisent en effet de plus grandes fleurs.

Le bégonia dans tous ses états

 
 
● Le bégonia à massif
Le bégonia à massif ou buissonnant est une plante gélive qui fleurit généreusement à l’ombre entre juin et octobre. Le semis a lieu en janvier, le repiquage au mois de mars et la plantation en mai. Il est toutefois plus simple de se procurer directement les plants au mois de mai.
 
● Le bégonia vivace ou à feuillage
Cette variété est cultivée pour son feuillage et non pour ses petites fleurs blanches ou roses qui représentent peu d’intérêt. Sensible à l’excès d’eau, à l’humidité, aux courants d’air et à la pollution, le bégonia à feuillage peut vivre une dizaine d’années dans une serre ou une véranda.
 
● Le bégonia tubéreux
Le bégonia tubéreux se cultive principalement en massif, en potée et en panier suspendu. Mis en place au mois de mai, il offre une floraison rapide, longue et assez spectaculaire. Il est indispensable de protéger ses tubercules du gel en hiver.

Outre les massifs et les potées, le bégonia se cultive également en suspension.

Outre les massifs et les potées, le bégonia se cultive également en suspension.

Le bégonia : revoilà l’été !, 5.0 out of 5 based on 2 ratings

Les commentaires de nos lecteurs !

  • Catherine Roux posté le

    Le bégonia est ma fleur préférée. J’en ai plein ma terrasse c’est superbe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>