Fiches fleurs

La lavande, un parfum d’harmonie

Posté le
VN:F [1.9.18_1163]
Rating: 5.0/5 (3 votes cast)

Facile à cultiver, la lavande est une star de nos jardins. Très prisée en parfumerie, elle représente dans le langage des fleurs un gage d’harmonie et de sincérité. Portrait d’une fleur qui n’a décidément que des qualités !
Lavande

Les caractéristiques de la lavande


On distingue trois principales variétés de lavande. La lavande vraie, qui est la plus répandue dans nos jardins, la lavande hollandaise et la lavande papillon. Toutes ont en commun de bien résister aux basses températures, jusqu’à -15°C à -20°C. Appréciées pour leur floraison abondante et parfumée, les lavandes sont des plantes mellifères qui attirent les abeilles, mais aussi les insectes et les papillons. Résistantes à la sécheresse, elles sont également caractérisées par un feuillage aromatique et persistant. La lavande se compose enfin parfaitement en bouquet.

Quelques conseils d’entretien

Avec ses fleurs délicates et parfumées fièrement dressées au bout de ses tiges, la lavande pourrait prétendre à faire la difficile en matière d’entretien et autres conseils de beauté. Il n’en est rien, puisque la plante se contente d’un terrain sec, pauvre ou caillouteux pour pleinement resplendir. Pour une meilleure tenue, il est possible de la tailler après la floraison. Au jardin, la lavande peut être disposée dans une rocaille, un massif, en bordure ou sur un talus. Sa culture en pot est également possible, moyennant une terre aérée avec du sable ou du gravier.

Ses épis bleutés invitent à la contemplation, au voyage

L’histoire de la lavande

Originaire du bassin méditerranéen, la lavande était déjà très appréciée par les Romains pour ses vertus odorantes et médicinales. On raconte que les femmes de la bonne société de l’époque, à qui le vin était interdit, mâchaient de la lavande après avoir bu en cachette le précieux nectar afin que leur haleine ne les trahisse pas devant leurs maris. La culture de la plante commence à se développer au Moyen Âge, mais il faut attendre le XIXe siècle pour que la lavande entre dans son ère industrielle. Après l’implantation de parfumeries dans la région de Grasse, la production de lavande connaît son heure de gloire au milieu du XXe siècle, mais elle traverse aussi plusieurs crises. Aujourd’hui, on la célèbre un peu partout en France. L’une de ses fêtes les plus populaires est le Corso de la lavande de Digne-les-Bains.

La lavande dans le langage des fleurs

Fleur emblématique de l’harmonie du couple, la lavande est associée à la tendresse, au respect et à la loyauté. Au sein du foyer, son parfum inspire la paix et la joie. Diffuser son essence serait un excellent moyen pour éviter les scènes familiales et apaiser les excès d’humeur des plus jeunes. Ses épis bleutés invitent en effet à la contemplation et au voyage. Offrir de la lavande dans une relation naissante ou incertaine est cependant délicat, car l’honnêteté exprimée par la fleur peut exprimer une certaine maladresse : « M’aimes-tu ? Réponds franchement à mes avances ! »
 

     

  • De nombreuses légendes amoureuses planent sur la lavande. Autrefois, on croyait qu’il suffisait de porter sur soi un sachet de poudre de lavande, mélangée à de la rose, de la menthe et de la cannelle, pour attirer l’amour.
  •  
     

  • On scellait autrefois des vœux d’amour devant un bouquet de lavande. La fleur n’est autre que la favorite du célèbre Casanova, qui prétendait qu’elle était capable de mettre en transe ses multiples partenaires.
  •  
     

  • Si la lavande est considérée comme une plante saisonnière au jardin – elle fleurit généralement de juin jusqu’au mois d’août – il est possible de la trouver chez les fleuristes tout au long de l’année.
  •  
     

Les utilisations possibles

● En parfumerie
Si la lavande a toujours été utilisée pour parfumer le linge, c’est non seulement parce que le mot est très proche du verbe « laver », mais surtout parce ses fleurs, même séchées, conservent leur arôme très longtemps. La production artisanale de l’essence de lavande a aujourd’hui disparu au profit de la production industrielle, des eaux de Cologne aux parfums pour hommes en passant par les soins pour le corps.
 
● Propriétés médicinales
On prête officieusement à la lavande de nombreuses vertus thérapeutiques, antiseptiques, calmantes, voire désinfectantes. On raconte ainsi que frotter de la lavande sur une morsure de serpent calme la douleur. La plante serait encore efficace contre les piqûres d’insectes, les mites et les poux. Utilisée comme une huile essentielle ou en infusion, elle permettrait enfin de combattre les rhumatismes et les insomnies.
 
● En cuisine
La lavande est très largement utilisée dans la gastronomie méridionale. En Afrique du Nord, elle entre dans la composition de nombreux plats, comme le couscous. En France, on la consomme sous des formes diverses et variées : crèmes, aromates, infusions et même en liqueur.

La lavande inspire la Collection Créateur Interflora de l’été

Interflora Collection Créateur Eté© Interflora / Mathieu Langrand

La lavande, un parfum d’harmonie, 5.0 out of 5 based on 3 ratings

Les commentaires de nos lecteurs !

  • Sophie posté le

    J’adore la lavande !
    Merci pour cet article très détaillé sur cette fleur si magique.

  • Emma posté le

    Bonjour,
    J’ai reçu une composition avec de la lavande que je veux conserver mais j’ai vu sur internet que la lavande attire les insectes. Est-ce que c’est vrai ? Merci

  • Flora posté le

    Bonjour Emma,
    Comme toutes les plantes fleuries, la lavande attire bien sûr certains insectes. Mais le parfum puissant de la lavande a surtout l’avantage de faire fuir les insectes parasites. Elle protège de plus les autres plantes voisines des pucerons ou autres petits ravageurs.

  • Françoise posté le

    plein de bonne infos merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>