Fiches fleurs

La glycine, féérie des jardins

Posté le
VN:F [1.9.18_1163]
Rating: 5.0/5 (2 votes cast)

Avec son tronc pittoresque, ses fleurs spectaculaires et son parfum puissant, la glycine est une star de nos jardins et de nos terrasses. Bien qu’elle préfère évoluer à son aise, la plante sait se plier aux multiples exigences du jardinier. En hauteur, à l’horizontale ou en arrondi, il suffit d’un tuteur et de quelques attentions pour la voir resplendir dès les beaux jours retrouvés.

Les caractéristiques de la glycine


Vigoureuse, la glycine est une plante grimpante et odorante dont la culture est relativement simple. Bien disposée, sa croissance peut-être très rapide. La plante est plus sensible à la sécheresse qu’au froid et supporte des températures en dessous de 20 degrés. Sa floraison est en général spectaculaire, formant de grandes grappes allant du blanc jusqu’au violet en passant par toute une panoplie de rose. Son feuillage ovale d’un vert frais peut mesurer plusieurs dizaines de centimètres. La glycine, dont les lianes s’enroulent autour d’un support, peut atteindre 15 mètres de hauteur et 10 mètres de largeur.

Quelques conseils d’entretien

La glycine peut être mise en place au printemps ou à l’automne dans un sol fertile, sans excès d’engrais, profond et si possible non calcaire. L’exposition doit être ensoleillée. L’arrosage est nécessaire en cas de fortes chaleurs ou de sécheresse. Pour favoriser la croissance et la floraison, une taille courte s’effectue au mois de février sur les branches qui n’ont pas formé de boutons. Au jardin, la glycine fleurit à la fin du printemps et à la fin de l’été sur les tonnelles, les façades ou les porches. Sa culture en pot ne peut être que de transition.

Tu me donneras ton amour… de gré ou de force !

Donnez forme à votre glycine !

Au départ, la glycine est composée d’une longue tige d’où s’échappent plusieurs ramifications. Pour lui donner forme et lui permettre de s’épanouir, il faut tout d’abord l’enrouler autour d’un tuteur en la guidant avec des fils d’attache. Plus le tuteur sera large et plus le tronc de la plante sera volumineux. Les branches latérales de la plante doivent être supprimées régulièrement. Les branches les plus hautes peuvent également être coupées si la glycine menace de s’affaisser sur elle-même.

La glycine dans le langage des fleurs

La fleur de glycine s’offre au cœur d’une personne que l’on souhaite conquérir. Forte de ses lianes qui s’entrelacent, elle réclame une étreinte érotique, un amour puissant. La glycine, par son aspect spectaculaire, laisse en réalité peu de place à l’hésitation et lance un message très clair : « Tu me cèderas, de gré ou de force ! » La connotation amoureuse de la fleur existe depuis l’Antiquité dans les pays latins. Dans certains pays nord-européens et asiatiques, comme en Chine, la glycine s’offre dans un objectif plus amical et exprime la confiance, avec toujours cet esprit de force et de réciprocité.
 

     

  • Les premières floraisons d’une glycine peuvent mettre plusieurs années à apparaître, surtout si la plante est issue d’un bouturage ou d’un semis.
  •  

  • Glycine est également le nom d’un acide animé. Le mot désigne encore un bâtiment de la Marine nationale ainsi qu’une couleur proche du violet.
  •  

  • La glycine a prêté son nom à six rues, boulevards ou avenues en France, comme la rue des Glycines à Paris. La Belgique compte également une avenue des Glycines à Bruxelles.

La glycine en bref !

● Pour la petite histoire
On compte une dizaine d’espèces de glycines, qui appartiennent à la famille des Fabacées. Toutes sont originaires d’Asie ou d’Amérique du nord et ont été introduites en France au début du XIXe siècle.
 
● En parfumerie
Le parfum de la fleur de glycine est puissant. Très apprécié au jardin, sa fragrance est très utilisée en parfumerie. Elle intègre même la composition d’un très grand nombre de parfums, toutes marques confondues.
 
● En cuisine
Les fleurs de glycine ne sont pas comestibles. Il est même recommandé de les supprimer lorsqu’elles sont fanées car leurs graines sont toxiques. Il en va de même pour ses feuilles, surtout lorsqu’elles jaunissent, révélant alors un sol ou un positionnement inadapté.

La glycine, féérie des jardins, 5.0 out of 5 based on 2 ratings

Les commentaires de nos lecteurs !

  • Clément posté le

    Bien placée, la glycine offre une floraison spectaculaire, c’est une fleur magnifique!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>